Fiction

Le sanglot des anges

Entre polar, saga familiale et drame sentimental, l'affrontement entre un homme d'affaires sans vergogne et un chanteur lyrique, liés par un même passé amoureux avec une séduisante soprano.

  • Durée : 90'
  • Numéro de l’épisode : 3
  • Nombre d’épisodes : 4

Acte III : L'étau

Horaire(s) de diffusion

Langue(s) des sous-titrages

  • Français teletexte
Deconseille aux moins de 10 ans
Acte III : L'étau
Acte III : L'étau

L'étau se resserre autour de la famille di Vanelli. Eléonore est tombée dans le piège tendu par Vals, l'homme de main de Dubreuil, qui en a fait sa prisonnière. Son amant d'un soir a été tué dans l'hôtel d'Aix-les-Bains où, justement, Carlo a passé la nuit. Une coïncidence à laquelle l'inspecteur Berger, chargé de l'enquête, ne croit guère, comme il ne croit pas aux explications de Carlo et à l'élan de nostalgie qui l'aurait poussé vers l'hôtel, celui précisément où se trouvaient sa femme et son amant ! Pendant ce temps, un autre drame a lieu dans la boîte de nuit d'Enzo. Gilou, son bras droit et compagnon, est tué au cours d'une rixe provoquée intentionnellement par un client. A la fondation, Lucia est agressée par un inconnu. La femme d'Angelo découvre les portraits peints en secret par son mari et tente de se suicider. Diane et Angelo se rencontrent pour la première fois...

Réalisation : Jacques Otmezguine, 2008
Scénario, adaptation, dialogues : Jacques Otmezguine et Michel Alexandre, d'après une idée originale de Valérie Bonnier, François Effem et Sarah Romano
Distribution : Ruggero Raimondi (Carlo di Vanelli), Marthe Keller (Eléonore), Ludmila Mikaël (Marlène), Bruno Madinier (Berger), Marianne Basler (Sophie), Mélanie Maudran (Diane), Cyril Lecomte (Enzo), Malcolm Conrath (Angelo), Charlotte Becquin (Lucia), François Marthouret (François Dubreuil), Elizabeth Margoni (Suzy), Caroline Casadesus (Esther), Jean-Paul Comart (Vals), Delphine Rollin (Juliette), Samuel Labarthe (Adrien), Hubert Benhamdine (Julien), Julien Lambroschini (Franck), Alexandre Alvarez (Radou), Mickaël Gaspar (Gilou)
Genre : Drame
Signalétique : Déconseillé aux moins de 10 ans