Magazine

Le point

Avec son équipe de correspondants répartie aux quatre coins du monde, « Le Point » offre un contact direct avec l'événement, où qu'il se produise. Il témoigne des réalités vécues dans toutes les grandes régions du Canada, de l'Europe, de l'Asie, de l'Afrique, des États-Unis et de l'Amérique latine.

Présentation : Azeb Wolde-Giorghis.

  • Durée : 54'
  • Numéro de l’épisode : 9
  • Nombre d’épisodes : 13

Nourrir la planète/Garde-manger insoupçonné/Résidus de la mer

Horaire(s) de diffusion

Langue(s) des sous-titrages

  • Français teletexte
Nourrir la planète/Garde-manger insoupçonné/Résidus de la mer
Au sommaire :

Comment nourrir la planète de façon durable ?
Pourrons-nous nourrir la population mondiale tout en préservant la santé de la planète ? Selon Agnès Geitmann, doyenne de la faculté des sciences de l'agriculture et de l'environnement de l'université McGill, « C'est possible mais pour y arriver, il va falloir un changement de nos habitudes. »

Une épicerie dirigée par les citoyens
Des citoyens du quartier Pointe-Saint-Charles, à Montréal, se sont unis pour mettre sur pied un petit marché d'alimentation autogéré. D'origine très modeste, les habitants du quartier voulaient que ce lieu soit à leur image et à la hauteur de leurs moyens financiers.

Un garde-manger insoupçonné
Le golfe du Saint-Laurent est un formidable réservoir de protéines et d'aliments de haute qualité. Pourtant, peu d'espèces y sont pêchées. Au Québec, on leur préfère souvent des poissons et des crevettes venues d'aussi loin que l'Asie.

Une bière vieillie sous la banquise
Quel goût peut avoir une bière qui a vieilli, au large des Îles-de-la-Madeleine ? C'est ce qu'ont voulu tester les propriétaires de la microbrasserie À l'abri de la Tempête, en collaboration avec le caméraman sous-marin Mario Cyr. Baptisée la Palabre, cette bière révèle déjà ses saveurs.

Composter les résidus de la mer
À partir de 2020, les usines de transformation de produits marins du Québec ne pourront plus enfouir leurs déchets. Le gouvernement veut ainsi forcer ces entreprises à mieux gérer leurs résidus. À Forestville, sur la Côte-Nord, on cherche déjà des solutions pour les composter.

Présentation : Azeb Wolde-Giorghis.