Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.

Emission :Maghreb-Orient Express

Macha Gharibian, Olivier Derousseau, Hajar Azell

15 mai 2021Durée :25 min

Macha Gharibian, Olivier Derousseau, Hajar Azell Inspiré des airs traditionnels d'Arménie, de Géorgie et de Grèce, le nouvel album « Guenats Pashas », du groupe Papiers d'Arménies, invite au voyage. Guenats est le mot que tous les Arméniens connaissent pour trinquer et célébrer la vie. À l'heure où la formation se prépare à son prochain concert, reporté au 29 septembre 2021 au studio de l'Ermitage à Paris, la pianiste et chanteuse Macha Gharibian ravive nos émotions de scène et de spectacle. « La maison est plus belle que le chemin de la maison. En dépit de la trahison des fleurs. » Le poème « Et la terre se transmet comme la langue » a été écrit par Mahmoud Darwich en 1989, quand il vivait en exil à Paris. À l'époque, l'auteur est en pleine refondation poétique. Il le dit lui-même : il n'est plus ou ne veut plus être un poète palestinien mais un poète de Palestine. En l'exprimant publiquement, il s'autorise peut-être à ne plus être ce « poète de la cause » auquel il a été (et s'est lui-même) identifié, ainsi qu'à écrire une poésie plus universelle. Son poème (traduit par Elias Sanbar) est adapté par Stéphanie Béghain sur la scène du T2G théâtre de Gennevilliers, du 11 au 16 septembre 2021. Olivier Derousseau a participé à la conception et à la scénographie de ce spectacle. « Tu crois qu'il suffit de prendre un billet d'avion pour tout ressentir, tout comprendre immédiatement ? Tu crois que quatre mois ici te suffiront à résoudre les crises que tu traverses ? Jamais tu ne comprendras cet endroit si tu ne fais que le fantasmer. Un jour tu devras le regarder en face. Arrêter de trouver mignon les accents, les intonations ou la couleur du soleil. Un jour tu vas devoir le vivre. Après seulement tu comprendras les regards creux dans les bars ou les secrets de famille enterrés dans les cimetières. Tant que tu ne seras pas identifiée à tous ces gens, tu ne comprendras rien. Tu es comme Camus avec nous. Tu nous fantasmes sans t'intéresser à ce qu'on est vraiment. » Dans une grande maison familiale au bord de la Méditerranée, Gaïa vient de mourir. May, sa petite-fille, qui a grandi en France, va y passer quelques mois, avant sa mise en vente. Elle y découvre, en même temps que la réalité d'un pays qu'elle croyait familier, le passé des femmes de sa lignée. « L'Envers de l'été », le premier roman de Hajar Azell, est publié chez Gallimard. # L'oeil de Slimane : l'esplanade des Mosquées à Jérusalem. #Atmosphère avec les coups de coeur culturels des invités. Invités : Macha Gharibian, pianiste et chanteuse ; Olivier Derousseau, réalisateur et scénariste (depuis Gennevilliers) ; Hajar Azell, romancière ; Slimane Zeghidour, éditorialiste TV5MONDE. Présentation : Mohamed Kaci. www.tv5monde.com/MOE

Plus d'info sur l'épisode

Publicité

Les derniers épisodes