Chargement du lecteur...

Emission :Maghreb-Orient Express

François Janne d'Othée, Henda Haouala, Hatem Drissi

17 juin 2018Durée :25 min

François Janne d’Othée vient de publier « Jours tranquilles à Damas » chez Riveneuve. Drôle de titre – mais c’est celui d’une collection - quand on sait que la Syrie traverse un cauchemar depuis 2011. L’auteur nous explique la partie sournoise qui se joue dans ce pays tiraillé par des rivalités régionales, et où la vérité n’est peut-être pas toujours celle que l’on croit. Il a surtout voulu aller à la rencontre de ces citoyens qui ont continué à vivre au milieu de la guerre, par choix ou forcés. François Janne d’Othée, journaliste au magazine belge Le Vif/L’Express, a arpenté de nombreux pays en conflit : le Rwanda, l’ex-Yougoslavie, la Somalie. Il s’est rendu à plusieurs reprises en Syrie ces dernières années. 

Henda Haouala est une spécialiste du cinéma documentaire. Son dernier livre : « Esthétique du documentaire: le cinéma tunisien post-révolution ». Car le cinéma a bien changé en Tunisie depuis 2011. Le cinéma documentaire, en particulier, transgresse explicitement les codes esthétiques, et propose un discours souvent subversif. 

Plus d'info sur l'épisode

#CONNEXION Tunis

Avec Hatem Drissi qui nous présentera « Bacchanales », la nouvelle exposition conçue par l’équipe du Museum Lab. Pas n’’importe quelle exposition : elle est virtuelle. Cette installation numérique et sonore nous transporte dans l’antiquité gréco-romaine. A partir de la reconstitution d’un vase grec représentant des instruments de musique, le visiteur est plongé dans l’univers d’une musique sacrée de l’Antiquité. C’est à voir et à ressentir en ce moment au Musée du Bardo à Tunis, et ensuite dans d’autres musées du pays.

#ATMOSPHERE : les coups de cœur culturels des invités

- Henda Haouala : la pièce de théâtre «  30 ans déjà » mise en scène par Taoufik Jebali. Une production de l’espace « el teatro » qui esquisse la Tunisie après la révolution.

- François Janne d’Othée : le livre « Bad News » d'Anjam Sundaram, éd. Marchialy, un réquisitoire écrit comme un thriller contre la répression de la presse au Rwanda.

Publicité

Les derniers épisodes