Chargement du lecteur...
Arnaud Zacharie, au Bar de l'Europe

Emission :Le Bar de l'Europe

Arnaud Zacharie

13 mai 2018Durée :8 min

Notre invité est le secrétaire général du CNCD-11.11.11, la Fédération des ONG en Belgique qui a décidé de lancer une campagne pour une Europe plus hospitalière à l'égard des migrants. La campagne sera menée dans plusieurs pays de l'Union européenne. Elle vise notamment à supprimer le "délit de solidarité" qui subsiste dans certains Etats comme la France.   

Plus d'info sur l'épisode

Carte d’identité

* Arnaud Zacharie  
* Secrétaire général du CNCD-11.11.11 (Fédération des ONG belges)  
* Économiste non orthodoxe  
* Né à Virton (Belgique)  

Menu de la semaine

Au menu cette semaine, des petits oignons ...

Parce que notre invité voudrait que les migrants qui arrivent en Europe soient traités "aux petites oignons"...  

La question surprise

Notre invité a tiré une boule violette et est tombé sur la question suivante :

- Un dîner avec Orban, vous acceptez ? 

Voici d'autres questions iconoclastes auxquelles il a échappé : 

- Les migrants souffrent-ils des Fake news ? 
- Les pays qui s’ouvrent aux migrants se portent-ils mieux ?   

Brèves de comptoir

Sur la campagne du CNCD - 11.11.11 : "On réclame que l'on arrête de criminaliser la solidarité, c'est-à-dire les citoyens qui aident les migrants ou les hébergent, et surtout que l'on respecte les droits humains fondamentaux. Nous sommes le berceau des droits de l'Homme en Europe, on ne cesse de le répéter (...) or les violations des droits humains sont très importantes (...)  

Sur l'idée d'Emmanuel Macron d'un programme européen pour soutenir les régions accueillant les réfugiés : "Le programme européen d'Emmanuel Macron est très bon en ce qui concerne le droit d'asile. Ce qu'il faudrait c'est réviser le règlement de Dublin (le fait que ce soit aux pays d'entrée d'assumer la charge des demandeurs d'asile) pour avoir une répartition équitable entre les Etats membres (...)"  

"Emmanuel Macron devrait garantir une cohérence entre sa vision européenne et ses politiques nationales en matière d'asile et de migrations (par rapport au projet de loi en France qui va restreindre les droits des demandeurs d'asile). On criminalise toujours les migrants alors que toutes les grandes institutions internationales - l'OCDE, le FMI - nous disent que la population européenne vieillissant implique d'avoir non seulement l'accueil des réfugiés, mais aussi une immigration économique (...) pour éviter de se retrouver avec trop d'inactifs par rapport aux actifs (...)

La société civile belge et européenne unie pour appeler à une Europe hospitalière

Publicité

Les derniers épisodes