Chargement du lecteur...

Emission :Acoustic

Dobet Gnahoré

10 novembre 2018Durée :26 min

L'Afrique a ses voix féminines internationalement reconnues et celle de Dobet Gnahoré l'a marquée de son empreinte. Performeuse hors pair, alternant chant et danse, l'Ivoirienne nous embarque avec « Miziki ». Mêlant sonorités africaines et samples électroniques, ce cinquième opus est un subtil mélange de douze titres inspirés de ses voyages à travers le monde. Après « Na Afriki », « Djekpa la You » et « Na Drê », « Miziki » rend un hommage appuyé à l'Afrique et à la force de ses femmes.

Musiciens : Colin Laroche de Féline à la guitare - Pierre Chamot aux clavierx et samples - Mike Dibo à la batterie

Présentation : Sébastien Folin ; réalisation : Philippe Sommet.

Plus d'info sur l'épisode

Biographie

© Thomas Skiffington

Dobet Valérie Gnahoré est née en Côte d'Ivoire le 17 juin 1982. Elle est une chanteuse, danseuse et musicienne ivoirienne. Auteure-compositeure, Dobet Gnahoré vit entre la France (à Strasbourg) et la Côte d'Ivoire.

Originaire de l'Ouest de la Côte d'Ivoire, Dobet Gnaoré est la fille aînée de Boni Gnahoré, maître percussionniste de la Compagnie Ki Yi M'Bock d’Abidjan dirigée par Werewere Liking. Elle quitte l'école à l'âge de 12 ans pour rejoindre la compagnie d'artistes de son père où elle apprend le théâtre, la danse, la musique et le chant. Elle pratique plusieurs styles de musique. En 2001, elle participe pour la première fois au Masa, l'un des plus grands marchés culturels africains.

Après trois années de formation aux arts de la scène, elle quitte le Kiyi M'bock pour rejoindre la grande compagnie de danse afro-contemporaine Tchétché de Béatrice Combe, où elle reste une année et acquiert plus d'expérience. En 1996, elle rencontre le guitariste français Colin Laroche de Féline qui était à l’époque le guitariste de son père Boni Gnahoré, avec qui elle compose plusieurs chansons.Ensemble, ils forment en 1999 le duo Ano Neko qui signifie « Créons ensemble » en Bété (Langue maternelle de Dobé Gnaoré). L'album Ano Neko sort en 2004 avec 16 titres essentiellement composés en Bété.

En 2003, le duo est complété par tunisien Nabil Mehrezi à la basse et Samba aux percussions. Le groupe se recentre alors sur le nom de « Dobet Gnahoré ».

En 2003, elle signe avec la maison de production Contre jour (Belgique), avec laquelle elle sort quatre albums.

Elle devient en 2010 la première artiste ivoirienne à remporter un Grammy Awards pour la composition originale de PALEA repris par la chanteuse India Arie. À partir de 2010, ce sont Clive Govinden et Boris Tchango qui assurent respectivement les fonctions de bassiste et de batteur. Dans son quatrième album, elle chante en bété, en malinké, en dida, en lingala, en créole haïtien, en français et en anglais

C'est en mai 2018 que Dobet Gnahoré revient avec un nouvel album "Miziki" réalisé par Nicolas Repac. Incarnation de la femme africaine libre, vaillante et bienveillante, Dobet est une artiste hors du commun à découvrir absolument.

Dobet se produira le 14 novembre 2018 au Café de la danse à Paris en partenariat avec TV5MONDE.

Texte réactualisé le 31/10/2018

Discographie

2018 : Miziki
2014 : Na Drê
2010 : Djekpa La You
2007 : Na Afriki
2004 : Ano Neko

Publicité

Les derniers épisodes