Chargement du lecteur...

Emission :Acoustic

Ayo

5 août 2018 (redif. du 19 novembre 2017)Durée :26 min

Des origines germano-nigérianes, une vie entre Cologne, Londres, Paris et New York, des chansons qui parlent d'amour, de lumière, de liberté... Ayo est de retour avec un 5e album éponyme qui mélange reggae, folk et funk. Un opus qui marque un nouveau départ dans la carrière de l'artiste, puisqu'elle l'a entièrement réalisé et produit. Un nouvel Acoustic emmené par les titres "I'm a Fool" et "Paname", en hommage à la capitale française : "Paname, Paname, mon coeur est à Paname".

Musiciens : JERMAINE PARRISH à la batterie - MARVIN DOLLY à la guitare - NOBLE JOLLEY au clavier - AUGUSTIN D'ASSIGNIES au clavier

Présentation : Sébastien Folin ; réalisation : Philippe Sommet.

Plus d'info sur l'épisode

Biographie

© Julien Mignot

Chanteuse née en 1980, aux origines pour le moins originales, Ayo est née à Cologne d’un père nigérian, ingénieur en mécanique et DJ à ses heures, et d’une mère gitane, héroïnomane, qui a quitté la maison quand elle avait 6 ans.

Cette artiste métisse chante en anglais. Son père lui ayant transmis sa passion de la musique, Ayo s’exerce au violon dès son plus jeune âge, joue du piano entre 10 et 14 ans, puis se découvre des aptitudes en guitare.

Passant sa jeunesse entre l’Allemagne et le Nigéria, elle s’installe à Londres, en 2001. L’artiste habite maintenant entre Paris, où "elle se sent comme à la maison" et New-York, "un vrai melting-pot à l’œuvre".
Elle y partage sa vie avec son fils, nommé Nile et âgé de 9 mois, fruit de son union avec le chanteur Patrice.

Révélation musicale de l’année 2006, son premier album, vendu à plus de 150000 exemplaires en trois mois, se révèle un franc succès. Emplie de spiritualité, il s’appelle "Joyful", c'est son surnom. Composé de chansons de toutes les couleurs (folk, soul, reggae) l’opus raisonne comme un écho des blessures et des bonheurs de la chanteuse. Son tube "Down on My Knees" ou "And It's Supposed to Be Love", deux complaintes mélancoliques, donnent des frissons. Ses textes évoquent le racisme, son enfance abîmée, ses parents divorcés. Ayo évoque aussi, au fil de ses titres, l'Afrique et le Nigeria, qu'elle connaît peu. Son deuxième prénom, Olasunmibo, signifie "Celle qui est née à l'extérieur, mais qui reviendra avec la prospérité en elle".  

Ses influences musicales viennent autant de Bob Marley, Jimmy Cliff, Stevie Wonder ou Billie Holiday. Elle apprécie surtout la musique des années 70, qui véhicule "plus d'émotions, de sensibilité que celle d’aujourd'hui" selon elle. Elle confesse trouver sa plénitude lorsqu’elle est au chant, en s'accompagnant de la guitare.

En 2008, elle sort son deuxième album : "Gravity At Last". La chanteuse aurait enregistré cet album en seulement 5 jours. Un album encore plus engagé que le précédent et qui obtient un certain succès lui aussi.

Son troisième album, "Billie-Eve", plus rock, sort en 2011. Le titre est un jeu de mot avec le mot "believe" et le prénom de sa fille. La popularité d’Ayo n’a cessé de grandir au fil des années et la chanteuse remplit des salles de concert toujours plus grandes.

Enregistré à New York avec le producteur de ses deux premiers albums, Jay Newland, et quelques-uns des meilleurs musiciens américains, l'opus d’Ayo "Ticket To The World" sonne comme un retour à l’essence de son style : un mélange doux et puissant de folk et de soul, saupoudré de touches hip-hop, à l'instar du single "Fire" qu'elle chante en duo avec Youssoupha.

Onze ans après le refrain entêtant de Down on my Knees, Ayo n'a rien oublié de son flow incomparable. La reine du folk douce et cosy revient avec un nouvel album, premier extrait "Paname" ou elle déclare son amour à Paris. Ses chansons parlent d'amour et de vie, de lumière et de liberté, d'âmes et de musique... L'artiste qui vit aujourd'hui à New York dévoile un opus folk engagé, cosmopolite.

AYO était l'invitée d'ACOUSTIC sur TV5MONDE le 18 novembre 2017

Site officiel de l'artiste

Texte réactualisé le 12 octobre 2017 

Discographie

© All Points - Believe Digital

2006 : Joyful
2008 : Gravity At Last
2011 : Billy-Eve
2013 : Ticket To The World
2017 : AYO

Publicité

Les derniers épisodes