Maghreb-Orient Express

Les derniers épisodes

#MOE - Maghreb-Orient Express, revient sous une forme repensée à l’heure du déconfinement.

Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.

Au Maghreb, mais aussi au Liban et en Égypte, les sociétés civiles, les artistes et les innovateurs de tout genre font preuve d’une créativité hors pair pour faire face aux conséquences de la crise liée au coronavirus. 

Les réseaux sociaux jouent un rôle essentiel pour entretenir le lien entre toutes celles et tous ceux qui sont confiné.e.s à Tunis, Alger, Rabat, Beyrouth ou encore Le Caire.

Dans ce numéro inédit de #MOE, Mohamed Kaci interroge par internet des personnalités impliquées dans leur quotidien pour imaginer de nouveaux horizons. 

La romancière Cécile Oumhani, née en Belgique d’une mère écossaise et belge et d’un père français, a grandi entre l’anglais et le français. Les liens qu’elle a noués avec la Tunisie lui ont inspiré plusieurs livres, notamment Tunisian Yankee, paru aux éditions Elyzad. Confinée en région parisienne, elle vient de participer à une lecture et un échange en Facebook Live sur la page du Medina Book Club à l’initiative de bibliophiles de Sousse.

Radio Corona Internationale, alias "la radio de la fin du monde" est née en pleine pandémie de coronavirus.  Cette nouvelle web-radio algérienne veut lutter contre la morosité du confinement. Un de ses animateurs et fondateurs Abdallah Benadouda, a posé son studio d’enregistrement à Providence (États-Unis), où il enseigne quand il n’est pas en direct.

La Kaaba à la Mecque, quasiment déserte, avec quelques pèlerins qui appliquent les mesures de distanciation sociale… Face à l’épidémie de coronavirus, les oulémas ont joué le jeu, y compris les plus rigoristes, en citant un hadith du Prophète sur les épidémies. Décryptage de l’éditorialiste de TV5MONDE Slimane Zeghidour.

Chaque dimanche, Nawel Ben Kraïem propose un “live du confiné” sur la page Facebook de l’Institut du Monde Arabe. Confinée à Saint-Denis, en région parisienne, l’autrice compositrice interprète conserve le lien avec ses fans de Tunisie et d’Algérie et de Turquie grâce aux réseaux sociaux. Même si ses prochains concerts semblent compromis, elle ne perd pas espoir pour trouver d’autres alternatives et promouvoir son prochain album. En exclusivité pour #MOE, Nawel Ben Kraïem chante “Par mon nom”.