/ / / / / Ce qu'il faut retenir de la centième Grande Boucle
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Ce qu'il faut retenir de la centième Grande Boucle

Chroniques de Florian Giraud

Ce qu'il faut retenir de la centième Grande Boucle
Comme il fallait s'y attendre, cette ultime étape qui a donné son verdict au soleil couchant, s'est jouée au sprint. Marcel Kittel s'est montré plus fort que Mark Cavendish et André Greipel. Il décroche ainsi sa quatrième victoire sur le Tour et se pose, à seulement 25 ans, comme le cador de sa spécialité. Il est néanmoins l'heure de faire le bilan de cette centième grande boucle, entre confirmation, révélation et déception.
Par Florian Giraud - 21/07/2013

Il était très attendu, et il n'a pas déçu. Second l'année dernière car au service de Bradley Wiggins pour l'emmener vers la victoire, Christopher Froome a vu son tour arriver. Même s'il a remporté trois étapes sur ce Tour de France, notamment au Mont Ventoux, c'est peut-être entre Saint-Girons et Bagnères de Bigorre qu'il a fait la plus forte impression. La veille, il s'était emparé du maillot Jaune et s'est retrouvé attaqué de toutes parts. Les Movistar qui roulaient alors pour Alejandro Valverde ont fait exploser l'équipe Sky. Froome avait cependant su résister seul à ces assauts. C'est ce jour-là que l'on a compris qu'il serait très difficile de le déloger de la première place. Contrairement à Wiggins qui l'an passé avait seulement brillé lors des chronos, Froome a prouvé qu'il était aussi un grand grimpeur. La preuve, il a lutté jusqu'au dernier jour pour le maillot à pois. Mais c'est Nairo Quintana qui se l'est finalement adjugé. 

Il ne mesure qu'1 mètre 67 et n'a que 23 ans. Il boucle son premier Tour de France en tant que dauphin solide de Froome. Il termine à plus de 4 minutes du Britannique mais a eu le mérite de l'attaquer dès qu'il en a eu la possibilité. Il est resté le seul en mesure d'inquiéter le maillot jaune. Il avait tout tenté lors de la deuxième étape pyrénéenne mais a dû attendre samedi dernier pour voir son heure de gloire arriver du côté d'Annecy. Ce succès lui a donc permet de décrocher sur le fil la tunique du meilleur grimpeur. Et ce n'est sûrement pas la dernière du nom qu'il ramènera chez lui. Il réalise le doublé en remportant le maillot blanc du meilleur jeune. Pour en finir avec les maillots distinctifs, Peter Sagan termine l'épreuve en vert pour la seconde année consécutive. 

Au rayon des déceptions, on trouve Alberto Contador. S'il y en avait un qui devait faire tomber Christopher Froome, c'était bien lui. Mais au final, il ne monte même pas sur le podium. Il a cruellement manqué de fraicheur dans les Alpes. Il s'est retrouvé lâché dans le Semnoz et L'Alpe d'Huez alors que Froome était victime d'une fringale. Pendant ce temps, Christophe Riblon a permis aux Français de sauver l'honneur en remportant la 18eme étape. Les équipes Europcar et AG2R sont passées à côté de leur course avec Thibault Pinot et Pierre Rolland en tête : le premier pour abandon et le deuxième a été incapable de suivre le rythme en montagne. Mais la malchance s'est aussi invitée dans le camp tricolore avec la double chute de Jean-Christophe Péraud avant et pendant le dernier contre la montre. Dommage car il était solidement installé dans le top 10. Son coéquipier Romain Bardet termine meilleur tricolore et se classe 15eme. Une lueur d'espoir au cœur d'un ciel bien gris. 

Ce 100eme Tour de France ne restera pas dans l'histoire comme le plus palpitant. Mais malgré toutes ses affaires dites de dopage qui ont éclaté, l'engouement populaire demeure intact. Les bords des routes n'ont pas désempli. Point d'orgue de cette folie, la montée de L'Alpe d'Huez. Par moment, on a bien cru que les coureurs ne passeraient jamais. Pour terminer, j'aimerais dédier mes derniers mots à Sven Tuft. Le Canadien n'est autre que la lanterne rouge du Tour. Tout ça pour rappeler que terminer cette épreuve reste une sacrée performance, quelque soit la méthode employée pour la préparer.
/ / / / / Ce qu'il faut retenir de la centième Grande Boucle
Imprimer cette page
Envoyer cette page