/ / / / / Etape 20: Les trois plus costauds se sont illustrés
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Etape 20: Les trois plus costauds se sont illustrés

Chroniques de Florian Giraud

Etape 20: Les trois plus costauds se sont illustrés
C'était la dernière opportunité pour attaquer Christopher Froome. Certes il reste l'étape d'aujourd'hui et l'arrivée sur la plus belle avenue du monde mais la tradition veut que l'on ne titille pas le maillot jaune lors du dernier jour de course. C'est surtout le podium qui devait se dessiner au sommet du Semnoz. Pour le troisième jour consécutif, le probable vainqueur du Tour et ses meilleurs ennemis ont semblé ne pas vouloir disputer la victoire d'étape. Quant à Pierre Rolland, il a récupéré le dossard du plus combatif au Grand Bornand et honore cette distinction. 
Par Florian Giraud - 20/07/2013

Pierre Rolland décide de partir tout seul dès le départ. Il est rapidement rejoint par 7 coureurs dont Christophe Riblon, le héros de l'Alpe d'Huez. Il a quelque chose à jouer en se portant à l'avant puisque les AGDR la Mondiale espèrent rester sur le podium du classement par équipe. Rolland prend un maximum de points au classement de la montagne avant d'aborder le col du Revard. Mais le Français a bien failli envoyer Igor Anton dans le décor au sommet du Col des prés. En terme de bon esprit, on a quand même fait mieux. Cette manœuvre quelque peu frauduleuse ne servira finalement à rien. 

Dans la première grande ascension du jour, c'est l'immortel Jens Voigt et ses 42 printemps qui fausse compagnie au groupe de tête. Il grimpe le Revard sur un très bon rythme et compte plus de 3 minutes sur le peloton maillot jaune au sommet. Vu l'écart et la difficulté de la montée vers Semnoz, il a à ce moment là peu de chance d'aller au bout de son entreprise solitaire. Les Sky impriment un tempo d'enfer et au pied de l'ultime col on retrouve 8 coureurs. Le podium va se jouer là. Rui Costa cherche également à mettre Quintana dans une position idéale. A environ 8 kilomètres du terme, Joaquim Rodriguez et le petit Colombien placent une accélération. Seul Froome parvient à sauter dans leur roue et tente de partir en contre. Mais l'Espagnol et le maillot blanc ne se laissent pas pièger. Jens Voigt a été déposé. Les trois hommes vont pouvoir s'expliquer pour aller décrocher cette 20eme étape mais pas que.

Rodriguez doit reprendre du temps à Contador pour l'éjecter du podium et Froome peut enfiler le maillot à pois par dessus le jaune. Seul Quintana peut mathématiquement encore l'en empêcher. Contador lutte quelques hectomètres derrière en compagnie notamment de Richie Porte et de Roman Kreuziger. Intercalé, on retrouve Alejandro Valverde qui depuis sa crevaison la semaine dernière ne cesse de grappiller des places au général. Il bouclera ce Tour en huitième position. A deux kilomètres du sommet, Froome accélère mais Quintana reste vigilant et tel un vieux routier se replace dans la roue de l'Anglais. Mieux encore, il le contre magistralement et fait ainsi coup double en s'adjugeant l'étape et le maillot du meilleur grimpeur. Joaquim Rodriguez termine second et montera sur le podium à Paris. Enorme désillusion pour le vainqueur 2007 et 2009. En effet, Alberto Contador qui était semble t-il le seul à ravir le maillot jaune au leader de la Sky, va rester au pied des trois premières marches demain. Pour la deuxième année consécutive, et la seconde fois de l'histoire, un Anglais remporte donc le Tour de France. Quoi qu'il en soit chapeau Mister Froome.
/ / / / / Etape 20: Les trois plus costauds se sont illustrés
Imprimer cette page
Envoyer cette page