/ / / / / Etape 19 : Rui Costa double la mise
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Etape 19 : Rui Costa double la mise

Chroniques de Florian Giraud

Etape 19 : Rui Costa double la mise
Emotionnellement et physiquement, la double ascension de l'Alpe d'Huez a laissé pas mal de traces dans le peloton. En particulier au sein des hommes bien placés au classement. Au départ de Bourg d'Oisans, le maillot jaune et ses concurrents directs laissent partir une flopée de coureurs inoffensifs pour le général. Ils veulent éviter de se cramer trop vite dans une étape une nouvelle fois très copieuse. En guise de hors d'œuvre : les cols du Glandon et de la Madeleine, deux grands classiques des Alpes classés hors catégorie.
Par Florian Giraud - 19/07/2013

30 coureurs partent donc à l'abordage dont le héros de la veille, Christophe Riblon qui porte le maillot à pois et qui se doit d'aller chercher des points pour passer en tête du classement de la montagne devant Froome et Quintana. Au sommet du Glandon, il bascule en troisième position alors que  Heszedal et Izaguirre sont passés en tête avec 3 minutes d'avance sur leurs poursuivants. Les gros bras pointent à plus de 8 minutes. Dans la Madeleine, changement de physionomie puisque c'est Pierre Rolland qui chasse Izaguirre du duo de tête. Quant au premier Français vainqueur d'étape sur ce tour il ne tient pas le tempo du grand groupe de poursuivants. Un mal pour un bien puisque Rolland se présente en leader en haut de la Madeleine et revient dans la course à la tunique tant désirée par les grimpeurs. 

Le coureur d'Europcar sème ensuite son compagnon de route dans le col de Tamié et poursuit donc son effort en solitaire. La montée de l'Epine, avant dernière difficulté du jour se présente comme une formalité pour le protégé de Jean-René Bernaudeau. Il accroit même son avance en la portant à deux minutes. Puis il voit ensuite son écart fondre par rapport au groupe en chasse. Cela n'a finalement rien de surprenant. Pendant qu'il se bat contre lui-même, les hommes pouvant lui contester son troisième succès sur le Tour ont pu s'économiser. Ils se sont relayés pour imprimer un bon rythme leur permettant de garder Rolland dans leur viseur. Ils se sont présentés plus frais à l'entame du dernier col, celui de la Croix Saint-Fry. Au moment où le groupe a le plus combatif du jour en point de mire, le Portugais Rui Costa place une attaque sous une pluie battante. Il cloue ses compagnons sur place et n'a ensuite aucun mal à avaler Rolland. Il s'en va s'offrir une deuxième étape sur cette Grande Boucle après celle de Gap. A noter la superbe deuxième place d'un vieux briscard : l'Allemand Andreas Klöden, 38 ans au compteur, pointe à seulement 48 secondes du lauréat du jour. 

Froome arrive près de 9 minutes après Rui Costa et a passé une journée plutôt tranquille. Comme la veille, Quintana et Joaquim Rodriguez ont bien essayé de le titiller mais ce n'est pas en attaquant à 500 mètres du dernier sommet qu'ils ont pu inquiéter le Britannique. Une fois au Grand Bornand, celui-ci s'est dit soulagé car il craignait cette étape et ses enchaînements de cols. La dernière grande session en montagne sera courte mais très nerveuse avec deux grandes ascensions et une arrivée au sommet à Annecy Semnoz. Même en cas d'attaque et sauf grande défaillance, Chris Froome devrait arriver sur les Champs Elysées en jaune. 
/ / / / / Etape 19 : Rui Costa double la mise
Imprimer cette page
Envoyer cette page