menu.title
Accueil / Information / actualites : Cameroun: 25 ans de prison pour corruption pour l'ex-ministre Marafa Hamidou Yaya
Imprimer
envoyer à un ami

actualites : Cameroun: 25 ans de prison pour corruption pour l'ex-ministre Marafa Hamidou Yaya

Afrique

Cameroun: 25 ans de prison pour corruption pour l'ex-ministre Marafa Hamidou Yaya

YAOUNDE (AFP) - 22.09.2012 18:29

L'ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya a été condamné samedi à 25 ans de prison ferme pour le détournement de 29 millions de dollars US débloqués par le Cameroun en 2001 pour l'achat manqué d'un avion présidentiel, a constaté un journaliste de l'AFP à l'audience.

voir le zoom : L'ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya, le 16 juillet 2012 à YaoundéL'ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya, le 16 juillet 2012 à Yaoundé
AFP/Archives - Reinnier Kaze

L'ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya a été condamné samedi à 25 ans de prison ferme pour le détournement de 29 millions de dollars US débloqués par le Cameroun en 2001 pour l'achat manqué d'un avion présidentiel, a constaté un journaliste de l'AFP à l'audience.

AFP/Archives - Reinnier Kaze

L'ancien ministre camerounais Marafa Hamidou Yaya a été condamné samedi à 25 ans de prison ferme pour le détournement de 29 millions de dollars US débloqués par le Cameroun en 2001 pour l'achat manqué d'un avion présidentiel, a constaté un journaliste de l'AFP à l'audience.

Au terme d'une audience commencée vendredi et qui s'est terminée samedi matin, M. Marafa a été déclaré "coupable de détournement en co-action de la somme de 29 millions de dollars" et écopé condamné à 25 ans de prison ferme.

La même peine a été infligée à trois autres personnes, dont l'ancien patron de la défunte compagnie aérienne Camair, Yves Michel Fotso, présenté comme l'acteur principal de ce détournement. Dans le cadre de la même affaire, deux femmes ont écopé de 15 et 10 ans de prison.

Les condamnés devront aussi à payer solidairement 21,3 milliards de FCFA (32,4 millions d'euros) comme dommages et intérêts à l'Etat du Cameroun. Elles doivent également verser collectivement 1,1 milliard de FCFA (1,6 million d'euros) comme frais de procédure.

Avant le verdict, le procureur de la République avait requis la condamnation à vie tandis que les avocats de MM. Marafa et Fotso ont refusé de plaider les circonstances atténuantes, estimant que leurs clients étaient innocents.

Engagé vendredi à la mi-journée, la lecture du verdict s'est terminée samedi matin.

Ancien ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation (Intérieur), M. Marafa qui était alors un des hommes les plus puissants du régime avait aussi occupé le poste stratégique de secrétaire général à la présidence. C'est à ce titre qu'il avait été le premier dirigeant à piloter le dossier d'acquisition en 2001 d'un avion présidentiel.

Pour cette opération, le Cameroun avait débloqué 31 millions de dollars US mais seuls deux millions étaient parvenus à la compagnie Boeing, le constructeur de l'avion.

Le TGI a estimé que M. Fotso avait fait un montage complexe pour capter 16 des 29 millions de dollars US, bénéficiant de la collaboration de M. Marafa. "Je suis déçu mais pas vaincu", a lancé aux juges M. Marafa. Il se dit victime d'accusations calomnieuses" notamment parce qu'il est porteur d'un projet politique pour le Cameroun.

© 2012 AFP

Les dernières dépêches

Afrique
  • voir le zoom : Toutes les écoles et dispensaires ont été fermés dans l'est nigérien en raison de la menace du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram, et la psychose commence à gagner la populationToutes les écoles et dispensaires ont été fermés dans l'est nigérien en raison de la menace du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram, et la psychose commence à gagner la population
    afp.com - Issouf Sanogo

    Toutes les écoles et dispensaires ont été fermés dans l'est nigérien en raison de la menace du groupe islamiste armé nigérian Boko Haram, et la psychose commence à gagner la population

    afp.com - Issouf Sanogo
    Niamey (AFP) 20:17
  • voir le zoom : Des membres du personnel de la Croix Rouge française dans un centre de traitement du virus Ebola près de la ville guinéenne de Macenta le 21 novembre 2014Des membres du personnel de la Croix Rouge française dans un centre de traitement du virus Ebola près de la ville guinéenne de Macenta le 21 novembre 2014
    afp.com - Kenzo Tribouillard

    Des membres du personnel de la Croix Rouge française dans un centre de traitement du virus Ebola près de la ville guinéenne de Macenta le 21 novembre 2014

    afp.com - Kenzo Tribouillard
    Paris (AFP) 19:59
  • voir le zoom : Manifestation à Lomé, le 21 novembre 2014, pour une réforme de la Constitution empêchant le président Faure Gnassingbé de se représenter à la présidentielleManifestation à Lomé, le 21 novembre 2014, pour une réforme de la Constitution empêchant le président Faure Gnassingbé de se représenter à la présidentielle
    afp.com - Emile Kouton

    Manifestation à Lomé, le 21 novembre 2014, pour une réforme de la Constitution empêchant le président Faure Gnassingbé de se représenter à la présidentielle

    afp.com - Emile Kouton
    Lomé (AFP) 13:42
  • voir le zoom : Un élève apprend des mots en anglais, le 20 janvier 2010 à Kigali, au RwandaUn élève apprend des mots en anglais, le 20 janvier 2010 à Kigali, au Rwanda
    afp.com - Helen Vesperini

    Un élève apprend des mots en anglais, le 20 janvier 2010 à Kigali, au Rwanda

    afp.com - Helen Vesperini
    Kigali (AFP) 12:53
Aide en ligne : double-cliquez sur un mot pour avoir sa définition et sa traduction dans 22 langues !

Géofiche

CAMEROUN

Chef de l'Etat : Président Paul Biya
Capitale : Yaoundé
Superficie : 475 440 km2²
Population : 19 522 000 habitants
Gentilé : Camerounais, Camerounaise
Accueil / Information / actualites : Cameroun: 25 ans de prison pour corruption pour l'ex-ministre Marafa Hamidou Yaya
Imprimer
envoyer à un ami