Imprimer cette page
Envoyer cette page

Achou

Rencontres Internationales du dessin de presse

Achou

Adjim Danngar, TCHAD

Portrait par Théo ROBIN
Chargement du lecteur...

Dessinateur de presse et auteur de BD, cet artiste de 28 ans suit une formation de bédéiste en 1999 à l'Atelier Bulles du Chari de N’Djamena. Là, il réalise ses premiers dessins de presse pour le journal satyrique Le Miroir puis pour la revue culturelle Rafigui destinée à la jeunesse.Achou saisit cette opportunité pour y dénoncer les dérives du gouvernement tchadien. En 2003, il s'attaque à des sujets tels que la guerre du Darfour ou les trafics frauduleux impliquant la famille du président Idriss Deby Itno. Les représailles sont immédiates: injures, menaces jusqu'aux violences physiques. Contraint à l'exil, il quitte le Tchad pour la France en 2004. Il se heurte alors à des difficultés liées à l'adaptation et à la découverte d'une nouvelle culture. Aidé par Marisa Paolosi, commissaire d'une exposition sur l'apartheid à Turin à laquelle il participe, et Christophe Edimo, président de L'Afrique Dessinée, il trouve enfin un support de communication au sein de cette association. Ainsi, il participe à un album collectif Une journée dans la vie d'un africain d'Afriqueprimé au Festival de la bande dessinée à Lyon. Grâce au site internet de la Maison des journalistes et son journal en ligne L'Oeil de l'exilé, Achou continue son activité de dessinateur de presse. Un projet de BD est en cours avec le scénariste Christophe Edimo. En attendant de pouvoir imposer son style, Achou met son talent au service de la jeunesse en animant des ateliers consacrés à la BD.
Imprimer cette page
Envoyer cette page