/ / / / Otto, le gardien de l'art contemporain
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Otto, le gardien de l'art contemporain

Otto, le gardien de l'art contemporain

"Thanaton III" de Paul Laffoley

"Le poète a toujours raison, qui voit plus haut que l’horizon et le futur est son royaume", Jean Ferrat

Chargement du lecteur...

Paul Laffoley

Paul Laffoley est convaincu d’avoir abandonné le monde physique en 1961 le temps d’une séance d’électrochocs. Il dit avoir alors traversé « la cinquième dimension » et rencontré des sculptures vivantes. Architecte diplômé de l’université d’Harvard et du Massachusetts Institute of Technology, Laffoley quitte Boston en 1963 pour New York où il devient assistant du sculpteur et architecte Frederick Kiesler. En 1967, il travaille sur la rétrospective de Kiesler au Guggenheim tout en visionnant pour le compte d’Andy Warhol les programmes de nuit à la télévision. Il est un des assistants architectes pour le projet du Word Trade Center, mais décide finalement de retourner à Boston pour y vivre et fonder The Boston Visionnary Cell où il élabore ses premiers tableaux.

Peintre abordant des notions variées comme La Divine Comédie de Dante, l’unité de la matière et de la conscience ou les mandalas, Paul Laffoley élabore des systèmes aussi ambitieux que le Solitron, un motif pictural produisant un mouvement perpétuel sans perte d’énergie. Son oeuvre encyclopédique embrasse des modes de connaissance aussi éclectiques que les théories établies et les sciences paranormales, l’histoire de l’art et l’occultisme.
Il vit et travaille à Boston.
/ / / / Otto, le gardien de l'art contemporain
Imprimer cette page
Envoyer cette page