/ / / / Otto, le gardien de l'art contemporain
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Otto, le gardien de l'art contemporain

Otto, le gardien de l'art contemporain

« Entrevous », de Vincent Ganivet

"J’aime mieux être homme à paradoxes qu’homme à préjugés", Jean-Jacques Rousseau

Chargement du lecteur...
Des parpaings, des cales en bois et des sangles pour former avec des matériaux actuels une figure architecturale ancienne, une série d'arches. Avec des parpaings Vincent Ganivet ne fait pas du solide. Non, avec des parpaings Vincent Ganivet produit des figures qui semblent légère. Avec du lourd Vincent Ganivet produit donc un double paradoxe : une oeuvre fragile et aérienne.
Une œuvre présentée à l'exposition Je crois aux miracles, pour les 10 ans de la collection Lambert, en Avignon.

Commentaires : Tom Novembre.

/ / / / Otto, le gardien de l'art contemporain
Imprimer cette page
Envoyer cette page