/ / / / Otto, le gardien de l'art contemporain
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Otto, le gardien de l'art contemporain

Otto, le gardien de l'art contemporain

« Empreintes de pinceau n°50 répétées à intervalles réguliers (30 cm), de Niele Toroni

"Si quelqu’un dit: Je me tue à vous le dire! laissez-le mourir", Jacques Prévert

Chargement du lecteur...
Cette œuvre minimale de l'artiste suisse Niele Toroni est une infinité d'empreintes de pinceaux. Depuis 1966, Toroni s'applique à reproduire exclusivement  des empreintes de pinceaux numéro 50 à intervalle de 30 centimètres. Toroni appelle cela du « Travail peinture » qui sert à révéler non pas son propre exercice mais le lieu qui l'accueille.
Une oeuvre présentée à l'exposition Je crois aux miracles, pour les 10 ans de la collection Lambert, en Avignon.

Commentaires : Tom Novembre.

/ / / / Otto, le gardien de l'art contemporain
Imprimer cette page
Envoyer cette page