menu.title
Accueil / Information / Terriennes / Le Maghreb des livres du côté des femmes
Imprimer
envoyer à un ami

Le Maghreb des livres du côté des femmes

Dossiers

Le Maghreb des livres du côté des femmes
Chaque année a lieu à Paris le Maghreb des livres, une manifestation littéraire franco-maghrébine dont TV5MONDE est partenaire. Pour la 20ème édition, près de 200 auteur-e-s étaient venus présenter et dédicacer leurs livres, débattre avec les lecteurs... Parmi ces écrivains nous avons rencontré 5 femmes qui évoquent leur rapport à l’écriture dans sa dimension féminine : Maïssa Bey, Nora Arceval, Salima Senini, Minna Sif et Emna Belhaj Yahia.
13.02.2014

Maïssa Bey : "L'écriture c'est passer de l'autre côté du silence qu'on nous impose à nous, les femmes."

Durée : 6'11Maïssa Bey vit à Sidi-Bel-Abbès, en Algérie, où elle enseigne le français. Depuis son premier roman, ("Au commencement était la mer", 1996), elle n'a de cesse de raconter "des histoires de femmes confrontées à une société qui n'accepte pas une réalité qui est là, avec laquelle elle va être obligée de compter, c'est-à-dire la présence des femmes." Dans son dernier ouvrage, "Tu vois c’que j’veux dire ?", elle interroge l'immigration, le refus et l'espoir des jeunes aujourd'hui. Maïssa Bey est également fondatrice et présidente d'une association culturelle de femmes algériennes, "Paroles et écriture".
Chargement du lecteur...

Nora Arceval : "Même l’homme le plus rusé du monde arabo musulman a une femme qui le dépasse dans la ruse !"

Durée : 5'08Née en Algérie d’un père Pied-Noir et d’une mère arabe, Nora Aceval a hérité la mémoire des contes populaires de sa tribu maternelle, qui pratiquait la transhumance dans le sud-ouest algérien.  Depuis 20 ans, elle enregistre et sauvegarde cette littérature orale. Dans son dernier recueil, « La femme de Djha, plus rusée que le diable ! », on découvre que Djha, personnage masculin  facétieux bien connu de la culture arabo musulmane, a une femme, Mart-Djha, encore plus maligne que lui. Mise en lumière, Mart-Djha devient un symbole féminin subversif au centre d’historiettes en apparence simples, mais porteuses de révolte, protestations, philosophie et critiques.
Chargement du lecteur...

Salima Senini : "Mon livre, c’est le squelette de la femme que je suis aujourd’hui, une femme entre deux cultures."

Durée : 4'02Salima Senin est née en Algérie en 1977 mais a vécu toute son enfance en France où ses parents s’installent quand elle a 3 mois. Dans une HLM d’une banlieue parisienne elle découvre la littérature, Moravia, Camus, Proust… et se fait la promesse, à 10 ans, de devenir écrivain. Promesse tenue 25 ans plus tard avec ce premier roman « Du côté de chez moi. Lire Proust au Val Fourré » où elle évoque la difficulté de vivre entre deux cultures.
Chargement du lecteur...

Minna Sif : "Nous aussi, les femmes, nous pouvons avoir une mainmise sur la grammaire, les mots, un imaginaire, une langue…"

Durée : 4'05Née en Corse dans une famille originaire du Sud marocain, Minna Sif devient très tôt la traductrice et l’interprète de ses parents analphabètes. De ce pont entre deux mondes – la culture berbère et la culture française,  est née sa curiosité de la lecture puis très vite de l’écriture. Dans son dernier ouvrage, « Massalia blues », Brahim, clochard et clandestin roublard raconte sa vie de chaque côté de la Méditerranée.
Chargement du lecteur...

Emna Belhaj Yahia : "Au moment où j'écris, je ne me sens pas femme plus que ça."

Durée : 4'14Emna Belhaj Yahia vit à Tunis. Au lendemain de la Révolution arabe qui a été « comme un tremblement de terre, une nouvelle naissance, un grand chemin qui s'ouvre », Emna Belhaj Yahia a publié « Tunisie : questions à mon pays » où elle s’interroge sur des faits de société, à partir de son vécu : la remise en cause des valeurs de la modernité et de la liberté, notamment celle des femmes.
Chargement du lecteur...

Les livres des auteures

"Tu vois c’que j’veux dire ?", de Maïssa Bey, éd. Chèvrefeuille étoilée, 2013.
"La femme de Djha, plus rusée que le diable", de Nora Aceval. Dessins de Sébastien Pignon, préface de Leïla Sebbar, éd. Al Manar. Alain Gorius - 2013.
"Du côté de chez moi. Lire Proust au Val Fourré", de Salima Senini, éd. Les Arènes, 2013
"Massalia blues", de Minna Sif, éd. Alma, 2013.
"Tunisie : questions à mon pays", d'Emna Belhaj Yahia, éd. de l'aube, 2014.

Recherche

Rejoignez la communauté !

 
TV5MONDE+ DOCUMENTAIRE

Les Terriens et Terriennes nous ont écrit

Ecrivez-nous !

Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...
Accueil / Information / Terriennes / Le Maghreb des livres du côté des femmes
Imprimer
envoyer à un ami