menu.title
Accueil / Information / Terriennes / "Adopte un mec" ou l'égalité par le bas
Imprimer
envoyer à un ami

"Adopte un mec" ou l'égalité par le bas

Dossiers

"Adopte un mec" ou l'égalité par le bas
"Donner le pouvoir aux femmes", c'est la belle promesse d'Adopteunmec.com. Le site de rencontres a fait le buzz la semaine dernière en installant à Paris, pour quelques jours, une boutique d'hommes-objets venus volontairement s'exposer dans des boîtes de jouets à taille humaine. Mais ne vous y trompez pas, ces hommes soit disant "chosifiés" restent sujets à part entière.


20.09.2012Texte et vidéo : Anna Ravix"Donner le pouvoir aux femmes" et "égratigner la gente masculine". Tout en admettant ne pas être "militant pour un sou", le directeur marketing et communication d'Adopte un mec, Thomas Pawlowski, est fier d'avoir "bouleversé les schémas traditionnels".

Bouleverser les schémas traditionnels ? Vraiment ? A l'intérieur de la boutique, le catalogué "Mister chic" en costume dans sa boîte à jouet admet derrière son noeud papillon qu'"au final, c'est nous qui avons le dernier mot". Le jeune homme a vu défiler quelques dizaines de femmes derrière sa vitrine et récupéré presque autant de numéros de téléphone, à lui désormais de faire son choix. 

Une inversion fausse et malsaine

Pour une réification masculine soumise aux désirs féminins, c'est donc un peu raté. Mais était-ce seulement un noble objectif ? La sociologue féministe Christine Delphy n'est clairement pas de cet avis : "il faut critiquer la notion même d'objet, cette espèce d'égalisation par le bas. Les statistiques des homicides conjugaux montrent par exemple que les femmes sont beaucoup plus tuées que les hommes, on pourrait dire que l'égalité, c'est encourager les femmes à tuer autant d'hommes qu'il y a de femmes tuées ? Cela me semble être une idée ridicule"
Présupposer, ensuite, que l'effet médiatique et publicitaire d'Adopte un mec inversera le sens de la domination n'est pas bien plus sensé pour la sociologue. "Ce n'est pas le fait d'être dans une vitrine, dans cette mise en scène complètement artificielle, ça ne change pas le statut des hommes, ça ne change pas leur feuille de paie, ça ne change pas le fait que ce sont eux qui sont dans les conseils d'administration, qui sont les cadres supérieurs de n'importe quelle boîte, qui sont les dominants partout, ça ne va pas changer leur situation sociale".
Un point de vue que partage la blogueuse d'A dire d'elles pour laquelle "Un homme derrière la vitrine, c'est, comme l'a finalement assez bien compris auféminin.com , une façon patriarco-libérale 'd'offrir la belle illusion à la femme d'avoir le pouvoir sur l'homme. Une sorte de néo-féminisme pour débutantes'. Des débutantes qui n'auraient pas compris que c'est le déterminisme culturel, sociologique, historique, social, politique, qui fait ici toute la différence..." 
"On peut dire néo-féminisme pour débutantes, on peut surtout dire un pseudo féminisme" estime Christine Delphy, qui est aussi l'une des fondatrices du Mouvement de libération des femmes (MLF). "Là c'est assez caricatural parce que c'est la domination qui devient acceptable si elle est partagée, mais par définition, elle ne peut pas être partagée! Si je vous domine, vous ne pouvez pas me dominer, donc dire que l'on va égaliser en se dominant mutuellement c'est une pure absurdité logique, ça n'a pas de sens".

Un carnaval de dupes

Osez le féminisme parle même d'un "carnaval" : "Le principe du carnaval, c'est l'inversion des rôles, le temps d'une journée. Finalement c'est ça Adopte un mec, un carnaval constant où les femmes sont maintenues dans l'illusion qu'exceptionnellement, elles ont un rapport de supériorité face aux hommes, alors que nous vivons toutes et tous dans une société profondément patriarcale". Un peu comme une journée de la femme, Adopte un mec aura permis de justifier la soumission féminine et sa réification en inversant les rôles pour quelques jours... Et aura certainement fait progresser le consumérisme.

Recherche

Rejoignez la communauté !

 
TV5MONDE+ DOCUMENTAIRE

Les Terriens et Terriennes nous ont écrit

Ecrivez-nous !

Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...
Accueil / Information / Terriennes / "Adopte un mec" ou l'égalité par le bas
Imprimer
envoyer à un ami