/ / / Tournoi de Roland Garros 2011 - 03 juin
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Tournoi de Roland Garros 2011 - 03 juin

Tournoi de Roland Garros 2011 - 03 juin

Vendredi 3 juin

JEU, SET, STRASS : Les légendes restent au top

A l’époque, ils étaient les meilleurs joueurs du monde, ils remportaient les titres du Grand Chelem. Leur nom est maintenant inscrit dans les livres d’histoire. Ils ont désormais 35, 40, 45 ans, ou plus, et ils font partie des légendes du tennis.  Il y a John McEnroe le terrible, Ilie Nastase le gentil, Mats Wilander les yeux bleus, Sergi Bruguera l’Espagnol, Mansour Bahrami l’intrépide…  Chez les Dames, on retrouve Martina Hingis l’Etoile, Martina Navratilova l’incroyable, Lindsay Davenport l’Américaine…

Depuis 1998, ces « anciens » ont leur tournoi à Roland Garros, le Trophée des Légendes, et vous allez le voir, sur le court, ça chauffe ! Ce jour-là, Fabrice Santoro et Todd Woodbridge affrontent la paire Goran Ivasinevic / Michael Stich. Soudain, Santoro réussit un coup improbable… A voir !

LA BALLE AU BOND : Les super pouvoirs de Monsieur le concierge

Il est capable de tout. Vous détacher une chemise en quelques minutes, vous réparer un talon de chaussure en un tour de main, vous créer des cartes de visite sur place... A Roland Garros, Monsieur le chef concierge trouve une solution à tout.
Costume gris perle et queue de pie. Il a tout d’un gentleman. Ceux qui l’ont côtoyé, confient, dans un soupir, qu’il « apporte du bonheur tous les jours ».
Il se présente. Pierre-Paul Monnet, chef concierge. C’est sa deuxième année à Roland Garros. Son office est minuscule, un simple comptoir à l’entrée du Village.
Une jeune journaliste arrive en courant. Elle réalise un reportage sur les futurs champions et la batterie de son appareil photo est à plat. Pierre-Paul est sceptique. « Je ne sais pas si j’ai cette marque de chargeur. » Il fouille immédiatement dans son bric-à-brac, en sort un drôle de boitier, y glisse la batterie, ça marche. « Vous êtes mon sauveur ! », lui dit la jolie brunette.

Merci chef !

Pierre-Paul, c’est un peu le magicien du stade. Il est au service du Village et du personnel du tournoi. Il en voit passer des hommes d’affaires et des célébrités. Il est là pour débrouiller les imprévus.
« Je peux détacher, laver, sécher et repasser une chemise en un quart d’heure ». Ca m’épate. « J’ai inventé une machine à sécher le linge, c’est un aspirateur que j’ai bricolé, je l’ai inversé pour que l’air souffle vers l’extérieur ». Ca me bluffe. On peut dire qu’il ne manque pas d’imagination Pierre-Paul. Ni de talent. « J’ai au moins deux talons à réparer par jour ». Les allers-retours dans le stade, ça use les souliers. « J’ai donc décidé de suivre un stage chez un chausseur de luxe. J’ai demandé à ses ateliers de me créer une colle spéciale ! »
En bas, dans la réserve, on peut trouver 80 chapeaux, des chargeurs d'appareils photos et de téléphones portables, des crèmes solaires, de la papeterie, un lit d'appoint, une table à repasser, une Bible et un Coran, un tapis de prière et une boussole pour trouver la direction de la Mecque, des petites visses à lunettes... Sa malle déborde de malice.

Il a 15 ans de métier, a travaillé dans les plus beaux hôtels parisiens. Au fil du temps, il a su tisser un réseau de connaissances et de confiance. Pendant le tournoi, il ne compte pas ses heures, il est disponible jour et nuit. « Quoiqu’il arrive, avec mon équipe, on se pliera en 100 ». Il adore réaliser l’impossible. Il se souvient d’avoir fait ouvrir, à minuit, une pâtisserie parisienne de renom pour qu’une de ces dames puisse rapporter des chocolats en souvenir. « On fait du service, pas du caprice! ». Ben justement, ça me rendrait service qu’il m’organise un rendez-vous avec Rafael Nadal ou Roger Federer. En plus, je suis sûre qu’il pourrait y arriver…

Quiz

  • precedente
  • suivante
/ / / Tournoi de Roland Garros 2011 - 03 juin
Imprimer cette page
Envoyer cette page