/ / / Tournoi de Roland Garros 2011 - 1er juin
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Tournoi de Roland Garros 2011 - 1er juin

Tournoi de Roland Garros 2011 - 1er juin

Mercredi 1er juin 2011

JEU, SET ET STRASS : Roland Garros, enchante-moi !

Durée : 02'51Dans les coulisses du tournoi, il se passe toujours quelque chose. Bizarre, vous avez dit bizarre... Soudain, tout le monde se met à danser et à chanter. Le stade se transforme en scène musicale. Ca déstresse !
Chargement du lecteur...

LA BALLE AU BOND : Bébé s'amuse pendant que papa joue

Les dessins tapissent les vitres, comme une frise du temps qui passe. Dans un coin, une télévision retransmet un match de tennis mais personne n'y prête attention. Loin de la clameur des courts, on entre sur un autre terrain, fragile, celui de l'enfance.
Des jouets sont éparpillés sur le sol, des livres empilés sur les étagères, une cabane installée sur la terrasse. A Roland Garros, la garderie est une île protégée. Sans terre battue. Sans bruit. Un autre part de 10 heures le matin à 20 heures le soir.
Caché sous le Suzanne Lenglen, l'endroit est confidentiel. Photos interdites. Devant l’entrée, un service de sécurité. Une raquette-sucette décore la porte. A l'intérieur, de très jeunes VIP, des enfants de joueurs et de joueuses, et aussi ceux des entraîneurs. Ils ont entre trois mois et huit ans.
La garderie a été refaite il y a deux ans. Les murs ont été peints en jaune, c’est plus doux que le blanc d’avant. On a aménagé une salle de repos avec des lits et des berceaux en bois. Certains viennent ici depuis qu’ils sont bébé. Dans leur périple autour du monde, c’est comme une stabilité.

Une berceuse et des bonbons

Elle aussi vient depuis des années, et pour beaucoup c'est un réconfort. Marielle est l'une des trois nounous, elle veille sur les enfants de Roland Garros depuis 20 ans, un anniversaire qu’elle aimerait fêter avec un gros gâteau. « Chez nous, on ne parle pas de tennis, les enfants ont besoin d’évasion ». Manon, la petite fille de Michaël Llodra, préfère rester ici avec ses copines. Elle a 6 ans et n’aime pas du tout aller sur les courts. Son petit frère Théo, lui, adore aller voir jouer son papa.
Souvent, Marielle passe ses journées à bercer. "C'est parfois la seule manière de les endormir". Elle se débrouille en anglais et en espagnol, pour le reste, comme le serbe ou le suédois, elle trouve toujours quelqu’un pour faire le lien et la traduction. Et puis, Marielle, elle connaît un langage universel, qui calme tous les sanglots. « Avec lui, tout s’arrête, c’est magique ». Il s’appelle le bonbon. « Je fais des réserves avant le tournoi. Les nounours en guimauve et les chamallows marchent très bien ».
Timothée, le bébé de 8 mois de Gilles Simon a fait ses premiers pas de garderie cette année. « C’est un amour, un vrai petit ange, il fait craquer tout le monde ». Marielle a vu grandir les petits Noah, Leconte, Forget, Santoro. « Ils ont grandi, ils ont maintenant 19 ou 20 ans mais ils continuent à venir nous voir". Le temps passe, mais il reste, ici comme ailleurs, des souvenirs d’enfance.

La garderie est bien cachée à Roland Garros

JEU, SET ET STRASS : La conciergerie

Quiz

  • precedente
  • suivante
/ / / Tournoi de Roland Garros 2011 - 1er juin
Imprimer cette page
Envoyer cette page