/ / / Tournoi de Roland Garros 2011 - 27 mai
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Tournoi de Roland Garros 2011 - 27 mai

Tournoi de Roland Garros 2011 - 27 mai

Vendredi 27 mai

JEU, SET ET STRASS : Bob Sinclar monte le son !

Il voulait faire un beau coup… Alors, il s’est longuement échauffé, s’est concentré et s’est fait conseiller par le joueur français, Stéphane Robert. Bob Sinclar est venu à Roland Garros avec un défi : battre le score de Miss France.
Le DJ français se montre beau joueur. C’est plutôt sympa les interviews avec lui. Il me dit qu’il a toujours aimé le tennis. Il y a « plusieurs » années, quand il était éducateur pour la Ville de Paris, il entraînait les enfants. Il avoue aussi être un fétichiste des (vieux) maillots.

Bob Sinclar a fini par gagner son pari. Miss France avait servi à 111 km/h. Lui est monté jusqu’à 145. L’ego est sauf

LA BALLE AU BOND : La Porte 13 porte bonheur

C’est un passage qui reste secret. On m’avait prévenue. « Tu sais, ça va être compliqué d’aller là-bas. » J’ai insisté. Une fois. Deux fois. Trois fois. Et le service de presse a craqué. On m’a avertie. « Interdit de filmer ». Alors, j’ai pris des photos.
Je pousse enfin la Porte 13. Elle se trouve sous le court central. A Roland Garros, c’est le seul bureau ouvert 24 heures sur 24. « Une grande conciergerie », me précise Jimmy, l’un des responsables. Pendant le tournoi, ils sont une équipe de 12. « On s’occupe des dossiers dont personne ne veut. On gère en quelque sorte l’invisible, tout ce que les spectateurs ne voient pas mais qui rend beau Roland Garros ».

La liste est longue. C’est là qu’on dirige les 350 hommes et femmes chargés du nettoyage. Dans le stade, ça astique jour et nuit. Il y a les poubelles à sortir, les containers à vider, les gradins à laver. Chaque matin, les sièges des courts principaux sont essuyés un à un. C’est là qu’on rédige le planning des hôtesses. C’est là qu’on choisit les 30 drapeaux officiels qui flotteront sur la terre, qu’on dirige le protocole de remise des trophées. Là encore que sont stockées les 35 000 serviettes qui seront blanchies pendant la durée du tournoi.

4500 clefs

Dans le grésillement des talkie-walkies et le va-et-vient incessant, un enfant attend. Car c’est là aussi que les parents distraits viennent chercher leurs petits égarés. Et d’autres, leurs objets perdus. Jimmy se souvient particulièrement d’un cas particulier l’année passée. « Un spectateur m’a demandé si on n’avait pas retrouvé son pantalon ! »
Jimmy m’emmène voir les clefs, rangées par couleur dans des armoires. Il y en a 4500, trois pour chacune des 1500 portes du stade. Tiens, voilà Lucien, l’un des anciens de l’équipe. Il est gardien à Roland Garros depuis 24 ans. Et il râle parce que je prends ses clefs en photo. Je blague un peu. Ca passe.

Juste à côté, je tombe sur des boîtes aux lettres. C’est là aussi que les joueurs viennent récupérer leurs colis, leurs raquettes et leur courrier du cœur. « Ce sont des lettres envoyées par des fans, me raconte Jimmy. Rafael Nadal reçoit souvent des enveloppes parfumées ».

Top confidentiel

Dans ce bureau à tout faire, les joueurs se sentent en confiance. En cas de souci, ils viennent chercher de l’aide ici. « Ils nous connaissent depuis longtemps. On en a vu grandir plusieurs. Alors, ils nous parlent. Certains nous disent comment ils se sentent, où ils sont blessés. Bien sûr, on garde tout pour nous ». Ici, on écoute, on échange mais on ne répète pas. Je n’en saurai pas plus. Zut !

Au début de l’histoire du stade, cette porte était la 13ème qui conduisait au court central. Elle est tellement connue qu’elle n’a jamais été rebaptisée. Ici, on vit comme une chance d’être Porte 13.

Quiz

  • precedente
  • suivante
/ / / Tournoi de Roland Garros 2011 - 27 mai
Imprimer cette page
Envoyer cette page