menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / Salim Bachi, Antoine Vitkine, Carmen Boustani
Imprimer
envoyer à un ami

Salim Bachi, Antoine Vitkine, Carmen Boustani

Maghreb-Orient Express

Emission du
Dimanche 22 Janvier 2017

Salim Bachi, Antoine Vitkine, Carmen Boustani

Émission sous-titrée en arabe

Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.

Au sommaire

"Je perdis la foi à quinze ans en lisant Rimbaud et Nietzsche” écrit Salim Bachi dans son dernier livre intitulé Dieu, Allah, moi et les autres chez Gallimard. Au fil du récit, entre Alger, Paris et Alep, l’auteur finit par rejeter l’Islam, la religion de ses ancêtres ainsi que son pays natal l’Algérie pour trouver refuge dans la littérature.

Après Kadhafi, le réalisateur Antoine Vitkine s’intéresse au parcours d’Al-Assad dans son documentaire Bachar, moi ou le chaos (déjà diffusé sur la RTS et la RTBF) à (re)voir ce lundi 23 janvier sur France 3. L’idée n’est pas de faire un portrait intime mais plutôt de cerner la personnalité du président syrien qui n’a qu’un seul but : perpétuer à n’importe quel prix son implacable pouvoir et celui de son clan sur la Syrie.

"Toi, qui que tu sois ! Je te suis bien plus proche qu’étranger” ; "Le fait d’être femme et orientale me donne un excès de sensibilité. Passer par le cristal de la langue française m’oblige à la rigueur” écrivait Andrée Chedid. Sa biographe Carmen Boustani revient sur le destin de cette écrivaine égyptienne d’origine libanaise dans Andrée Chedid l’écriture de l’amour chez Flammarion (Prix Phénix 2016 remis cette semaine à Beyrouth). Avec comme emblème l’amour, ses œuvres ne se sont jamais tenues à l’écart des convulsions de la Méditerranée.

A l’occasion de Photomed Beyrouth 2017, notre reporter Wissam Charaf est allé à la rencontre de la réalisatrice Danielle Arbid, photographe d’instants volés sur ses tournages avec sa série "Exotic girls". Photomed se tient dans la capitale libanaise jusqu’au 8 février avec également Lara Tabet, Christine Alaoui ou encore Wassim Ghozlani.

CONNEXION

Tunis

La comédienne Kmar Ben Soltane pour la parodie Mime through time - version tunisienne réalisée et interprétée avec Elyes Rebhi et Iheb Bouyahia

ATMOSPHERE : les coups de cœur culturels des invités

Le choix de Carmen Boustani

La chanson Je dis aime de M dont les paroles ont été écrites par Andrée Chedid.

Le choix d'Antoine Vitkine

La série américaine Tyrant. L’histoire de Bassam Al Fayeed vit en exil à Los Angeles depuis 20 ans. Il est le plus jeune fils du dictateur de la République d'Abbudin, il revient dans son pays natal avec sa famille pour le mariage de son neveu.

Le choix de Salim Bachi

Le film Neruda de Pablo Larrain.
Retrouvez-nous aussi au quotidien sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, YouTube).

Archives

/ / / / Salim Bachi, Antoine Vitkine, Carmen Boustani
Imprimer
envoyer à un ami