menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / Entre exil et racines : des pèlerinages en décalage
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Entre exil et racines : des pèlerinages en décalage

Maghreb-Orient Express

Emission du
Dimanche 7 Juin 2015

Entre exil et racines : des pèlerinages en décalage

Les invités : Inès Weill-Rochant, Kenza Aloui, Aziz Sahmaoui, Chrys et Raphh. Emission sous-titrée en arabe.

Chargement du lecteur...

Au sommaire

Ce ne sont parfois que des parfums ou des images à jamais indélébiles dans nos mémoires. Ce sont aussi des lieux partagés un temps dans lesquels on rêve d'y revenir. Ce sont nos racines.
Ce dimanche 7 juin, Maghreb Orient Express parle exil et origines et de ces cultures irrémédiablement mêlées autour de la Méditerranée. Mohamed Kaci reçoit des artistes qui ont choisi de chanter leurs racines et leur histoire dans les vibrations d'aujourd'hui et des femmes qui forcent les portes pour des pèlerinages en décalage.
La rencontre des cultures, c'est ce dimanche dans #MOE, avec un reportage de Pascale Achard sur les Lieux saints partagés, une exposition au musée du MUCEM à Marseille. 

Les invités

- Inès Weill-Rochant Kenza Aloui. Elles sont les organisatrices et ls initiatrices du festival "pèlerinage en décalage" les 13  et 14 juin à Paris. Elles ouvrent la scène à des artistes Israéliens et Palestiniens et plus largement à ceux qui appartiennent au bassin méditerranéen. Un parti fou pour lequel elles se sont battues.

- Aziz Sahmaoui, le musicien a grandi à Marrakech mais il est un éternel voyageur. Sa musique s'enrichit au fil des années, des rencontres et des voyages. Mais il chante toujours sa culture. Après une tournée au Maroc, il revient à Paris le 8 juin au Divan du monde.

- Chrys et Raphh forment le du "HUSHH". "Jamais perdus" est le titre de leur premier album qui trace lessivages, les parfums de leurs racines si proches. Chris est Libanaise mais a grandi aussi entre Paris et Abidjan. Lui est Français mais le Maghreb est une source de vie. Leur album sort le 8 juin.

Archives

/ / / / Entre exil et racines : des pèlerinages en décalage
Imprimer cette page
Envoyer cette page