/ / / / La Tunisie, un mois après l'effroi...
Imprimer
envoyer à un ami

La Tunisie, un mois après l'effroi...

Maghreb-Orient Express

Emission du
Dimanche 19 Avril 2015

La Tunisie, un mois après l'effroi...

Les invités : HK, avec son groupe les Saltimbanks, Kaouther Ben Hania, Lotfi Hamadi et Khansa Ben Tarjem. 

Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.

Au sommaire

Le 18 mars, à Tunis, vingt-deux personnes tombent sous les balles de deux terroristes au musée du Bardo. L'attentat visait des touristes, mais c'est toute la Tunisie qui a été saisie d'effroi. Un mois après, comment le pays panse cette plaie ouverte ? Quelles sont les peurs suscitées par ce terrorisme, mais aussi, quelles sont les inquiétudes face à un ennemi invisible ? Comment la société tunisienne réagit-elle ? Sur le plateau de #MOE à Paris et en duplex depuis Tunis, les invités de Mohamed Kaci livrent leur analyse.
Avec un reportage de Thibaut Cavaillès, au coeur des montagnes du gouvernorat de Kasserine, sur de jeunes danseurs et des passionnés de cinéma. 

Les invité-e-s

- HK, avec son groupe les Saltimbanks, il revient d'une tournée à Tunis à l'occasion de la sortie de son nouvel album « Rallumeurs d'étoiles » ; il était à Tunis au moment de l'attentat du Bardo
- Kaouther Ben Hania, la réalisatrice crée l'événement du printemps avec son premier film « Le Challat de Tunis » qui sort sur les écrans de France et de Belgique après une tournée triomphale dans les festivals internationaux ; la réalisatrice y évoque les manipulations politiques, les rumeurs et les luttes contre un ennemi invisible
- Lotfi Hamadi, manager de « The Factory » à la Marsa ; sa voix compte dans le tourisme et la vie tunisienne (diurne ou nocturne), « faire front » est sa devise (en duplex de Tunis)
- Khansa Ben Tarjem, journaliste spécialiste des questions sécuritaires, correspondante du « Monde Afrique » et de « Inkyfada », nous donnera le pouls de Tunis et des inquiétudes post-attentats (en duplex de Tunis) 

Archives

/ / / / La Tunisie, un mois après l'effroi...
Imprimer
envoyer à un ami