menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Guy Verhofstadt

Le Bar de l'Europe

Emission du
Dimanche 11 Janvier 2015

Guy Verhofstadt

Guy Verhofstadt est le chef de file des Libéraux au Parlement européen. L'Europe doit-elle avoir peur de la Grèce et de la probable victoire de la gauche radicale aux élections du 25 janvier ?

media_precedent
    media_suivant

    MENU DE LA SEMAINE

    Zoom:MENU DE LA SEMAINE
    Au menu cette semaine, une galette des rois...


    Les Grecs, eux, n'ont plus de galette... Ils n'ont plus d'argent... Alors, Alexis Tsipras, qui risque de remporter les élections à la fin du mois, a promis de renégocier la dette du pays s'il est élu. Est-il fou ?

    LA QUESTION SURPRISE

    Zoom:LA QUESTION SURPRISE
    Notre invité a tiré une boule bleue et est tombé sur la question suivante :

    - Vous êtes venu en Fiat Ritmo Abarth pour vous préparer au rallye Legend Boucles ?


    Voici quelques autres questions iconoclastes auxquelles il a échappé :

    - Pour séduire un homme politique, il faut passer par son estomac ?
    - Avec qui aimeriez-vous dîner : Alexis Tsipras, Nicolas Sarkozy, Miss Belgique ?

    BREVES DE COMPTOIR

    - On ne parle pas de quelques millions d'euros, mais de quelques centaines de milliards d'euros qui peuvent être perdus si la Grèce fait faillite, en les poussant en-dehors de la zone euro.

    - Il faut aussi dire à Monsieur Tsipras qu'il ne faut pas rentrer dans son jeu : il faut faire des réformes structurelles qui sont nécessaires pour retrouver la croissance économique. On a notre part de responsabilité aussi là-dedans : pourquoi ne pas lancer des initiatives et des investissements en Grèce ? Ce serait mieux que de donner des leçons à l'électorat grec.

    - A propos de l'attentat contre Charlie Hebdo : ce qui se passe en France est dramatique. Peut-être a-t-on une certaine part de responsabilité...

    Pour aller plus loin...

    Zoom:Pour aller plus loin...
    Guy Verhofstadt au volant de son Elva, fin 2013 (DR)

    Les deux passions de Guy Verhofstadt

    11.01.2015
    Le chef de file des parlementaires européens libéraux n'a pas la politique pour seule passion...

    Il affectionne les voitures anciennes. Ainsi, il sera au départ du prochain rallye Legend Boucles, à Bastogne (Ardennes), le 21 février. Il tiendra le volant d'une Fiat Ritmo 125 TC Abarth, modèle produit dans les années 1980. L'ancien Premier ministre n'est pas novice en la matière : il a déjà participé à d'autres rallyes. Comme en 2013, lorsqu'il a concouru au Stirling Moss Trophy, sur le circuit de Spa-Francorchamps (près de Liège). Une course à laquelle ne peuvent participer que des véhicules construits avant 1961. En l'occurrence, pour l'homme politique, une Elva, bolide anglais de 1959.

    Lorsqu'il n'est pas sur les circuits ou dans l'hémicycle européen, Guy Verhofstadt soigne une autre passion encore : la vigne. Il dispose, aux confins de la Toscane et de l'Ombrie, d'un "petit vignoble de 8000 mètres carrés" (retrouver notre émission de septembre 2013). Il devrait bientôt sortir sa première bouteille, "mélange de cabernet franc et de sangiovese", selon un entretien accordé au quotidien français Libération en mai 2014.

    Sabrera-t-il cette première bouteille en cas de victoire sur le circuit automobile ?

    CARTE D'IDENTITE

    * Chef du groupe libéral au Parlement européen
    * Ex-Premier ministre belge
    * Né à Termonde (Belgique)
    Et en partenariat avec La Libre Belgique.
    Imprimer cette page
    Envoyer cette page