menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Jean-Paul Marthoz

Le Bar de l'Europe

Emission du
Dimanche 16 Novembre 2014

Jean-Paul Marthoz

Dimanche 16 novembre, c'est Jean-Paul Marthoz qui s'accoudera au Bar de l'Europe. Ce journaliste et militant des droits de l'Homme tire à boulets rouges sur cette Europe qui avait été pensée comme un bouclier contre les nationalismes et les populismes, et qui est devenue la meilleure alliée de ceux qu'elle voulait combattre.

media_precedent
    media_suivant

    MENU DE LA SEMAINE

    Zoom:MENU DE LA SEMAINE
    Au menu cette semaine, de la bière anglaise...


    Elle est chaude et, surtout, sans mousse... Mais pour notre invité, est-elle aussi imbuvable que les Anglais eux-mêmes, qu'il semble détester ?

    LA QUESTION SURPRISE

    Zoom:LA QUESTION SURPRISE
    Notre invité a tiré une boule bleue, et est tombé sur la question suivante :

    - Si on avait auditionné Angela Merkel à la place des 27 commissaires, on n'aurait pas gagné du temps ?


    Voici quelques autres questions iconoclastes auxquelles il a échappé :

    - A choisir entre les deux, plutôt Thatcher ou Cameron ?
    - Deuxième mandat pour Dilma Rousseff : content ?

    BREVES DE COMPTOIR

    "La Grande-Bretagne, c'est un pays qui a inventé des tas de règles dans le sport. Le fair-play, c'est en anglais que ça se prononce le mieux. Mais finalement, ils sont en train de jouer constamment hors-jeu."

    "Pour l'Europe, est-ce qu'on doit se plaindre d'un risque de départ des Anglais, ou est-ce qu'on doit s'en réjouir ?"

    "Quand on est en Europe, il y a un mot qui doit exister : c'est la solidarité."

    Pour aller plus loin...



    Jean-Paul Marthoz est membre du Comité pour la protection des journalistes. A ce titre, il est récemment parti en mission à Budapest. 

    Depuis sa création en 1981, c'est la première fois que le Comité enquête dans un pays membre de l'Union européenne. Sur place, notre invité rencontre "des collègues hongrois qui (...) parlent d'autocensure, de lois liberticides, de dérive 'illibérale'"... 

    Ces dernières années, à grand renfort de "nationalisme suranné", le pays dirigé par Viktor Orban s'éloigne des valeurs mises en avant par l'Union européenne. Au grand regret des défenseurs des droits de l'Homme : "Bruxelles laisse faire...

    Jean-Paul Marthoz a tiré de cette visite un reportage publié dans l'édition du Soir du 8 novembre dernier.

    CARTE D'IDENTITE

    * Journaliste et essayiste
    * Militant des droits de l'Homme
    * Né à Aye (Belgique)
    Et en partenariat avec La Libre Belgique.
    Imprimer cette page
    Envoyer cette page