menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Imprimer
envoyer à un ami

Sophie Heine

Le Bar de l'Europe

Emission du
Dimanche 23 Février 2014

Sophie Heine

Sophie Heine est chercheuse à l'Université d'Oxford et de Bruxelles, spécialiste de l’euroscepticisme, et membre de Stand Up for the United States of Europe, un jeune mouvement citoyen qui présentera une liste aux élections européennes de mai prochain.

media_precedent
    media_suivant

    MENU DE LA SEMAINE

    Sur le bar cette semaine, une tarte à la crème. Sophie Heine vient de rejoindre Stand Up pour les États-Unis d’Europe, un jeune mouvement citoyen européen qui veut changer l’Europe. Changer l'Europe, est-ce que ce n’est pas un peu tarte à la crème ?

    LA QUESTION VIDEO

    La question de la semaine est posée par Olivier le Bussy, journaliste au quotidien La Libre Belgique.

    "Ma première question concerne votre programme. Vous défendez le fédéralisme européen. Vous pensez que l’Europe doit s’organiser dans une structure fédérale comparable à celle des Etats-Unis. C’est pour vous une nécessité, mais si c’est tellement évident, comment expliquez-vous que cette idée ne soit défendue ni pas les partis nationaux, ni par les partis pan-européens ?

    Ma deuxième question est très simple : est-ce possible de promouvoir le fédéralisme européen auprès des citoyens en ne déposant une liste que dans un seul Etat membre ?"

    BREVES DE COMPTOIR

    "Le message fédéraliste est un message absolument indispensable à faire passer aujourd’hui, dans un contexte particulièrement europhobe et eurosceptique. Un contexte dans lequel les discours sur le repli et le nationalisme sont légion."

    "Aujourd’hui, mener une politique d’emploi au niveau national, c’est une chimère, ce n’est pas possible. Si on veut récupérer un pouvoir d’action macro-économique, un pouvoir d’action sur la politique industrielle ou un véritable budget, tout cela doit se faire en grande partie au niveau européen."

    "Nous ne sommes pas un parti, on reste un mouvement. Cela veut dire qu’on accepte le pluralisme au niveau idéologique. Nous n’avons pas vocation à concurrencer les partis politiques sur l’ensemble des thématiques mais plutôt à les compléter et à les titiller dans la dimension du fédéralisme européen."







    CARTE D'IDENTITE

    *Politologue
    *Chercheuse aux universités d'Oxford et de Bruxelles
    *Membre de Stand Up For The United State of Europe
    *Née à Bruxelles (Belgique)
    Et en partenariat avec La Libre Belgique.
    Imprimer
    envoyer à un ami