menu.title
Imprimer
envoyer à un ami

Jean-Paul Besset

Le Bar de l'Europe

Emission du
samedi 24 Novembre 2012

Jean-Paul Besset

Jean-Paul Besset est député européen, membre du groupe des Verts. Une chose le réjouit: la décision de 11 pays européens de taxer les transactions financières. 11 pays sur 27, c'est peu, mais c'est un premier pas...

media_precedent
    media_suivant

    MENU DE LA SEMAINE

    Sur le Bar cette semaine, une pomme de la discorde. Chez les écologistes français, les désaccords sont nombreux au sujet du nouveau Traité de rigueur budgétaire.

    LA QUESTION VIDEO

    La question de la semaine est posée par Guido Ravoet, directeur de la Fédération bancaire européenne.

    Vous dites que la taxe sur les transactions financières est une étape victorieuse après un combat de 25 ans. Vous la qualifiez de mouvement de capitaux alors que je crois que c'est une taxe sur les achats et ventes de valeurs mobilières puisque la libre circulation des capitaux est fondamentale à l'UE.
    Nous connaissons une situation économique difficile dans l'ensemble de l'eurozone. Ne ferions-nous pas mieux d'aider les entreprises, de renforcer le marché unique dont fait partie le marché des services financiers? La Commission européenne elle-même prévoit, dans son étude d'impact, une diminution de la croissance économique, de l'évolution du PIB de l'UE à 0,28% à cause d'une taxe sur les transactions financières.

    BREVES DE COMPTOIR

    "Quand on lit le fameux Traité budgétaire européen, on s'aperçoit qu'il ne fait rien d'autre que d'établir une discipline collective, européenne, communautaire (…) afin d'interrompre cette marche qui est suicidaire à coup de crédits et déficits."

    "La taxe sur les transactions financières n'est pas là pour ruiner les entreprises, l'activité économique. Elle est là pour faire payer une juste rémunération (relativement minime d'ailleurs) sur les mouvements financiers qui font beaucoup de bénéfices. C'est une ressource pour investir, pour l'économie."

    "C'est à l'échelle de l'Europe que l'on trouvera les solutions, les sorties de crises économique, sociale et écologique, pas à l'échelle de chacun des petits pays."

    CARTE D'IDENTITE

    * Né à Chamalières (France)
    * Député européen (Les Verts)
    * Ex-trotskiste
    * Ex-journaliste
    Imprimer
    envoyer à un ami