menu.title
Imprimer
envoyer à un ami

Martin Schulz

Le Bar de l'Europe

Emission du
samedi 18 Février 2012

Martin Schulz

Le Bar de l'Europe fête son 100ème numéro et recoit Martin Schulz, le tout nouveau président du Parlement européen. Un parlement qui compte pour des prunes? Martin Schulz a promis de se faire écouter... en particulier par Nicolas Sarkozy et Angela Merkel !

Chargement du lecteur...

MENU DE LA SEMAINE

Sur le Bar, pour cette centième émission: des prunes. Monsieur le président du Parlement européen, le Parlement compte-t-il pour des prunes?

LA QUESTION VIDEO

La question est posée par Philippe Mesnier, membre du Comité de soutien à François Hollande.

"En décembre dernier, j'ai assisté à l'intervention de François Hollande au Parlement européen, vous étiez à l'époque président du Groupe socialiste. François Hollande venait critiquer la proposition de Nicolas Sarkozy et Angela Merkel visant à réviser le traité de Rome et introduire la règle d'or. Vous aviez appuyé la position de François Hollande et l'aviez présenté comme une alternative nouvelle et une dynamique dans l'hypothèse où il serait élu président de la République française en mai prochain. Dernièrement, vous avez appuyé la position d'Angela Merkel soutenant la candidature de Nicolas Sarkozy pour une réélection. N'y voyez-vous pas une contradiction par rapport à vos déclarations récentes? Etait-ce dû à votre nouvelle élection? Si oui, ne faites vous pas preuve d'une neutralité trop accentuée?" 

BREVES DE COMPTOIR

"Je critique les chefs d'Etat car on ne peut pas régler les problèmes en Europe en se promenant à Deauville! (…) Depuis deux ans, la crise s'intensifie et en même temps, Merkel, Sarkozy et les 25 autres autour de la table racontent aux gens qu'ils ont la solution! Or non, on n'a pas la solution, il faut qu'on leur dise qu'ils sont sur une mauvaise voie, que la rigueur budgétaire est nécessaire mais qu'elle ne suffit pas."

"Je soutiens François Hollande, c'est un ami."

"Vu qu'Angela Merkel est contre la taxe sur les transactions financières que Nicolas Sarkozy veut introduire, je vois mal comment le couple franco allemand peut faire campagne électorale!"

CARTE D'IDENTITE

* Né à Hehlrath (Allemagne)
* Président du Parlement européen
* Membre du Groupe socialiste
* Ancien libraire
Imprimer
envoyer à un ami