menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / La deuxième guerre d'Irak
Imprimer
envoyer à un ami

La deuxième guerre d'Irak

Kiosque

Emission du
Dimanche 15 Juin 2014

La deuxième guerre d'Irak

Voir l'émission en intégralité
Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.

LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

Les combattants de l'EIIL avancent vers Bagdad, quelques années après le retrait des troupes américaines du pays ;
Au brésil, place au sport
avec le début des matchs de la Coupe du monde de foot ;
La Cour pénale internationale confirme les charges retenues contre Laurent Gbagbo, ancien président de Côte d'Ivoire ;
Le bac en France et partout dans le monde : comment les élèves gagnent leur droit d'entrer à l'univesité ?
Les pics de la honte : lever de bouclier sur le Net contre les dispositifs anti-sans-abris à Londres, un buzz qui a touché Montréal, Paris, et ailleurs ?

La semaine de Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem

Les correspondants invités cette semaine

Aysegul Sert

Turquie

Aysegul Sert collabore à plusieurs journaux ou médias européens ou américains, tels The International New York Times, Al Jazeera America ou Le Figaro

Axel Krause

États-Unis

Axel Krause est le correspondant à paris de Transatlantic Magazine, après une longue carrière à Europe Magazine et au Herald Tribune, de Moscou à Paris. il est le Secrétaire de l'association de la presse anglo-américaine à Paris.
Axel Krause a publié plusieurs ouvrages dont Inside the New Europe, aux éditions Harpers Collins (1991) ; La Renaissance : voyage à l'intérieur de l'Europe, au Seuil (1992) ; Le système de la Réserve fédérale américaine, chez Notre Europe (1999) et il a réalisé un film documentaire Demain l'Europe ? coproduit par France 2

Marie-Roger Biloa

Marie-Roger Biloa dirige le groupe Africa international. Elle est également la rédactrice en chef du magazine Ici-Les gens du Cameroun

Joav Toker

Israël

Après avoir longtemps couvert le continent européen pour la Première (publique) et la 10e (privée) chaîne de la télévision israélienne, Joav Toker y poursuit ses collaborations. Il écrit également pour le magazine politique Koteret, le quotidien économique Globes et il enseigne à l'université américaine de Paris, ainsi qu'à la Sorbonne, les relations internationales.

Lara Marlowe

Irlande

Lara Marlowe est la correspondante à Paris du quotidien de référence irlandais The Irish Times pour lequel elle a aussi couvert, comme grand reporter, de nombreux conflits, de l'ex-Yougoslavie au Liban, de l'Irak à l'Afghanistan.
Lara Marlowe est l'auteure de The Things I've Seen, nine lives of a foreign correspondent (2010) ici et Painted with words (2011) tous deux chez Liberties Press

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

  • Kichka
  • Kichka

À propos

Du bruit sur la Toile

Journée mondiale de la liberté de la presse 2014

DILEM, l'un des 100 héros de l'information dans le monde

L'édito de Julien Brunn

Pour visionner l'édito, c'est ICI


Donc, ça recommence..


Comme au Mali il y a un an et demi, une colonne de quelques milliers d’islamistes met en déroute une armée régulière soi-disant entraînée et solide. Les villes tombent les unes après les autres. La capitale est menacée.

En attendant de pouvoir faire quelque chose, si quelque chose peut être fait cette fois-ci, chacun, dans une communauté internationale tétanisée, cherche un coupable. C’est la faute d’Obama qui a quitté l’Irak trop précipitamment fin 2011, disent aux États-Unis, les Républicains ; c’est celle de Bush et… des Républicains, et de son invasion en 2003, disent au contraire les Démocrates, et, un peu, d’ailleurs, le reste du monde.


Le Mali africain est déchiré entre Nord et Sud, et Touaregs. L’Irak proche-oriental l’est entre sunnites et chiites, et Kurdes – un déchirement qui, cette fois, pourrait d’ailleurs déboucher sur des massacres de grande ampleur. Mali et Irak n’ont presque rien à voir, sauf ces islamistes qui semblent surgir de nulle part, et qui pourtant sont partout. Avec à chaque fois des particularismes locaux, ils sont en Irak, en Syrie, au Pakistan, en Afghanistan, en Indonésie, en Égypte, en Tunisie, au Nigéria… et on arrête là la liste, faute de place. Partout, ils trouvent des soutiens, ou au moins des silences, populaires et des alliés de circonstance.


La généralisation est telle qu’il est permis de penser que, quelles que soient les fautes politiques ou militaires des uns et des autres, ici ou là, cet islamisme radical et ultra violent aurait prospéré d’une manière ou d’une autre, sur les ruines, quelle que soit leur cause, des nationalismes dictatoriaux d’antan.


Donc ça ne recommence pas : ça fait 10 ans… que ça commence. Au moins.


Julien Brunn

    Écrivez nous !

    Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

    Revoir

    Equipe

    / / / / La deuxième guerre d'Irak
    Imprimer
    envoyer à un ami