menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / L'Europe contestée ?
Imprimer
envoyer à un ami

L'Europe contestée ?

Kiosque

Emission du
Dimanche 1 Juin 2014

L'Europe contestée ?

Voir l'émission en intégralité
Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.

LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

Les élections européennes ont donné de très bons scores aux anti-Europe dans plusieurs pays de l'Union ;
L'Affaire Bygmalion en France,
l'occasion de faire un tour d'horizon des méthodes de financement de la vie politique ici ou là  ;
L'Ukraine a élu son président tandis que la guerre se poursuit à l'Est ;
Reprise en main en Égypte, où Sissi récolte 96 % dans un scrutin que les autorités ont dû prolonger, faute de participation ;
HiddenCash, le hashtag d'une folle course au trésor via twitter…

La semaine de Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem

Les correspondants invités cette semaine

Jean Quatremer

France

Jean Quatremer explique et analyse, depuis 20 ans, les arcanes de l'Union européenne pour le quotidien français Libération. Juriste de formation, il a reçu plusieurs prix, dont un pour son indispensable blog Coulisses de Bruxelles .

Eva Morletto

Italie

Eva Morletto travaille depuis Paris pour l'hebdomadaire italien d'inspiration catholique Famiglia Cristiana, et collabore comme journaliste indépendante à de nombreux médias italiens

Mustapha Tossa

Maroc

Mustapha Tossa est le rédacteur en chef adjoint de Monte Carlo Doualiya, radio en arabe créée en 1972 et basée à Paris.

Alla Lazareva

Ukraine

Alla Lazareva est la correspondante de l'hebdomadaire ukrainien Ukrainski Tyzhden, la semaine ukrainienne.
Elle est également l'auteure d'un ouvrage sur l'entreprise russe Gazprom : Gazprom, le nouvel empire, aux éditions Les petits matins disponible ICI
Alla Lazareva est la fondatrice d'une association de défense de la liberté de la presse en Ukraine.

Jon Henley

Royaume-Uni

Jon Henley est grand reporter pour quotidien britannique de référence The Guardian, pour lequel il a longtemps été correspondant en France

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

  • Kichka
  • Kichka

À propos

Du bruit sur la Toile

Kroll

Kroll

Kroll

Kroll

Kroll

Kroll

Kroll

  • Kroll
  • Kroll
  • Kroll

Journée mondiale de la liberté de la presse 2014

DILEM, l'un des 100 héros de l'information dans le monde

L'édito de Julien Brunn

Pour visionner l'édito, c'est ICI


Donc, dimanche dernier, l’Europe a voté pour élire ses députés, comme tous les cinq ans.


Et, à vrai dire, s’il n’y avait pas eu une poussée eurosceptique, et en France, le spectaculaire résultat du Front national, le monde, qui a d’autres chats à fouetter, s’en serait sans doute à peine aperçu. Cette insignifiance même est d’ailleurs une des raisons des succès, inégaux mais incontestables, des eurosceptiques presque partout dans les 28 pays qui constituent l’Union européenne ; qui la constitue pour l’instant ! car ça change tout le temps.

Les abstentions massives, désormais classiques, et les votes négatifs n’ont été motivés ni par l’euro, ni par le chômage, ni par l’austérité. La preuve par le Royaume-Uni, qui n’est pas dans l’Euro, par le Danemark, qui ne connaît pas le chômage, par l’Espagne ou l’Italie, qui ont voté pour les tenants de l’austérité et de la rigueur, de gauche ou de droite.

Il s’agit donc bien de l’Europe, et seulement de l’Europe : de ce qu’elle est, et non de ce qu’elle fait ou ne fait pas. Il s’agit d’identités en concurrence : européenne, ou nationales ?


Le contraste est frappant : à l’Est du continent eurasiatique, Vladimir Poutine se refait une santé en redonnant une identité, par l’agressivité, à une Russie qui ne savait plus où elle habitait depuis la fin de son communisme impérial. A l’Ouest, l’Union européenne, elle, ressemble à un grand corps sans tête, à un empire mou qui ne sait grandir, ou plutôt grossir, que par des élargissements successifs qui la diluent.

Or l’identité, on le sait grâce à l’histoire tragique du vingtième siècle, en Europe précisément, est de la nitroglycérine extrêmement puissante et dangereuse. Problème : quand il y en a trop et qu’on l’agite, elle explose ; mais quand il y en a trop peu ou qu’on la cache, elle explose aussi.


Julien Brunn

    Écrivez nous !

    Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

    Revoir

    Equipe

    / / / / L'Europe contestée ?
    Imprimer
    envoyer à un ami