menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / Le bras de fer continue en Ukraine
Imprimer
envoyer à un ami

Le bras de fer continue en Ukraine

Kiosque

Emission du
Dimanche 26 Janvier 2014

Le bras de fer continue en Ukraine

Voir l'émission en intégralité
Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.

LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

Le sang a coulé en Ukraine, où les manifestations de pro-européens se poursuivent malgré la répression ;
L'espoir autour de Genève 2, où l'on tente de réunir à la même table le gouvernement syrien et son opposition ;
Pour sa 44ième édition, le Forum économique mondial de Davos se préoccupe (mais ne décide rien) de… la pauvreté ;
Le bruit des pièces sur la Toile, après que les fameux Rasta Rockett, l'équipe de bobsleigh jamaïcaine a réuni les fonds nécessaires pour se rendre aux J.O. de Sotchi…

La semaine de Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem

Les correspondants invités cette semaine

Alla Lazareva

Ukraine

Alla Lazareva est la correspondante de l'hebdomadaire ukrainien Ukrainski Tyzhden, la semaine ukrainienne.
Elle est également l'auteure d'un ouvrage sur l'entreprise russe Gazprom : Gazprom, le nouvel empire, aux éditions Les petits matins disponible ICI
Alla Lazareva est la fondatrice d'une association de défense de la liberté de la presse en Ukraine.

Axel Krause

États-Unis

Axel Krause est le correspondant à paris de Transatlantic Magazine, après une longue carrière à Europe Magazine et au Herald Tribune, de Moscou à Paris. il est le Secrétaire de l'association de la presse anglo-américaine à Paris.
Axel Krause a publié plusieurs ouvrages dont Inside the New Europe, aux éditions Harpers Collins (1991) ; La Renaissance : voyage à l'intérieur de l'Europe, au Seuil (1992) ; Le système de la Réserve fédérale américaine, chez Notre Europe (1999) et il a réalisé un film documentaire Demain l'Europe ? coproduit par France 2

Mustapha Tossa

Maroc

Mustapha Tossa est le rédacteur en chef adjoint de Monte Carlo Doualiya, radio en arabe créée en 1972 et basée à Paris.

Andreï Gratchev

Russie

Andreï Gratchev, ancien porte-parole de Mikhaïl Gorbatchev est l'une des plumes de Novaya Gazeta, le journal d'Ana Politovskaïa, la journaliste assassinée en 2006.
Andreï Gratchev est l'auteur d'une biographie de Mikhaïl Gorbatchev, Le mystère Gorbatchev, aux éditions Du Rocher, de Gorbatchev - Le pari perdu ?aux éditions Armand Colin et de Le passé de la Russie est imprévisible chez Alma Éditions

Vaiju Naravane

Inde

Vaiju Naravane est la correspondante du quotidien indien anglophone de référence The Hindu à Paris. Auparavant, elle a couvert pour ce quotidien tout ce que l’on pouvait compter comme conflits en Europe de l’Est.

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

  • Kichka
  • Kichka
  • Kichka

À propos

Du bruit sur la Toile

Kroll

Kroll

Kroll

  • Kroll

L'édito de Julien Brunn

Pour visionner l'édito, c'est ICI



La rue n’a pas forcément toujours raison



Donc, l’Ukraine a replongé dans le cycle bien connu des manifestations de rue, suivies de répressions brutales, et ainsi de suite. On a cru que cet engrenage pouvait être enrayé par les concessions de taille – le poste de Premier ministre – que le pouvoir a proposées, mais l’opposition les a pour l’instant repoussées.


Depuis la Révolution française de 1789 jusqu’aux révolutions arabes des toutes dernières années, ou les contre révolutions arabes, ou les contre contre révolutions arabes, la rue en ébullition a toujours bénéficié de la sympathie populaire, et maintenant, avec leurs images spectaculaires, de la sympathie médiatique internationale : celle que l’on éprouve naturellement pour les faibles contre les forts… Dernier témoignage en date de cette sympathie quasi automatique : les convocations à Berlin et à Paris des ambassadeurs de l’Ukraine, pour être admonestés.


Or on le sait, l’Ukraine est un pays géographiquement et humainement tiraillé entre l’Est et l’Ouest, entre la Russie et l’Union européenne. Le président ukrainien s’est brusquement tourné – ou retourné – il y a deux mois vers Moscou plutôt que Bruxelles, encaissant au passage un prêt de 15 milliards d’euros : d’où les manifestations.


Or ce revirement ne pouvait pas être une surprise. Depuis plus de dix ans, en particulier depuis 2004 où il avait « failli », déjà, être une première fois – mal – élu, ce président affiche ses choix, et son électorat, pro russes.


C’est une des difficultés des « admonestations » européennes : ce gouvernement qui fait face – brutalement – aux manifestants est un pouvoir à peu près, cette fois-ci, régulièrement élu. Élu par un peuple divisé, certes, mais engagé, de ce fait, dans une marche délicate vers une démocratie pleine et entière.


Une partie du peuple est dans la rue : cela suffit-il pour que cette partie ait forcément raison, voire… toute sa raison ?


Julien Brunn

    Écrivez nous !

    Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

    Revoir

    Equipe

    / / / / Le bras de fer continue en Ukraine
    Imprimer
    envoyer à un ami