menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / États-Unis, des écoutes mondiales
Imprimer cette page
Envoyer cette page

États-Unis, des écoutes mondiales

Kiosque

Emission du
Dimanche 27 Octobre 2013

États-Unis, des écoutes mondiales

Voir l'émission en intégralité
Chargement du lecteur...

LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

Les révélations d'Edward Snowden continuent de fâcher les peuples, mais aussi les 35 chefs d'État qui ont été mis sur écoute par la NSA ;
Le sommet européen consacré au sort des migrants a décidé de ne rien décider,
tandis que 800 d'entre eux étaient encore sauvés du naufrage au large de Lampedusa ;
La Pape François se sépare d'un prélat allemand bien encombrant dont le train de vie était pour le moins dispendieux ;
Une fois encore les Saoudiennes font du bruit sur la toile :
elles ont bravé l'interdiction de conduire au volant de leur automobile justement

La semaine de Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem

Les correspondants invités cette semaine

Lara Marlowe

Irlande

Lara Marlowe est la correspondante à Paris du quotidien de référence irlandais The Irish Times pour lequel elle a aussi couvert, comme grand reporter, de nombreux conflits, de l'ex-Yougoslavie au Liban, de l'Irak à l'Afghanistan.
Lara Marlowe est l'auteure de The Things I've Seen, nine lives of a foreign correspondent (2010) ici et Painted with words (2011) tous deux chez Liberties Press

Zeina El Tibi

Liban

Zeina El Tibi dirige le bureau en France d'Al Ayam, le mensuel libanais francophone et arabophone. Elle collabore aussi à Arab News.
Elle est l'auteure de plusieurs ouvrages, dont Présence de l'Islam (collectif, 1983) ; La francophonie et le dialogue des cultures éditions L'Âge d'homme, 2001 ; Le Québec, l'Amérique en français, chez Idlivre, 2002 ; et aux éditions OEG-Études géopolitiques : L'Arabie saoudite à l'épreuve des temps modernes, 2004 ; L'eau, nouvel enjeu géopolitique, 2005 ; Djibouti au cœur de la géopolitique de la corne de l'Afrique, 2005 et Géopolitique du Soudan en 2006 

Marie-Roger Biloa

Marie-Roger Biloa dirige le groupe Africa international. Elle est également la rédactrice en chef du magazine Ici-Les gens du Cameroun

Fernando Eichenberg

Brésil

Fernando Eichenberg est le correspondant à Paris, après l'avoir été à Washington, du quotidien brésilien O Globo, l'un des plus lus du pays.


Ulrike Koltermann

Allemagne

Ulrike Koltermann a travaillé comme correspondante et chef de bureau de la DPA, l'agence de presse allemande, à Nairobi et Paris.
Depuis 2012 elle est journaliste indépendante à Paris.
Ses articles ont été publié dans Die Tageszeitung, epd, Wirtschaftswoche, Financial Times Deutschland ou Libération. Elle est chroniqueuse sur i-télé et auteure de livres sur Paris et Rome.

Dorothea Hahn

Allemagne

Dorothea Hahn est la correspondante à Washington du quotidien Die Tageszeitung, basé à Berlin et propriété de ses lecteurs et rédacteurs. Avant cela, elle a été la correspondante à Paris du même quotidien pendant plus de dix ans

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

  • Kichka
  • Kichka
  • Kichka
  • Kichka

À propos

Du bruit sur la Toile

Kroll

Kroll

Kroll

Kroll

  • Kroll
  • Kroll

Kroll

L'édito de Julien Brunn

Pour visionner l'édito, c'est ICI



Donc, les espions espionnent !




Cette nouvelle renversante, les dirigeants… de l’Union européenne, entre autres, l’ont découverte en lisant… les journaux, tout simplement… comme tout le monde.


La désormais fameuse NSA ne fait pas les choses à moitié : cybernétiquement planquée dans nos ordinateurs, nos câbles, et notre espace, elle siphonne tout ce qui passe à sa portée. C’est écrit dans les journaux.


C’est également en lisant la presse que la chancelière allemande aurait appris que son téléphone portable aurait été écouté, toujours par les mêmes méchants espions américains, planqués, à l’ancienne cette fois, dans leur ambassade de Berlin.


Celui qui nourrit ainsi, au compte gouttes, la presse mondiale n’est pas même un espion : tout juste un employé de l’espionnage. Et pourtant, il a pu, lui, tranquillement, siphonner et stocker sur une simple clef informatique de quoi mettre le monde en colère : incroyable légèreté de ces prétendus maître-espions américains !...


S’espionner, « cela ne se fait pas, entre amis! » a martialement déclaré Angela Merkel à Bruxelles, après avoir lu les journaux, elle aussi. Mais… si des espions « amis » l’ont fait, écouter son portable, des espions « ennemis » peuvent le faire aussi : incroyable légèreté, donc, également, des contre espions qui n’auraient rien remarqué.


Et il n’est pas sûr que cela change, car les Européens ont fait les choses à moitié : oubliant l’immigration, ils ont chargé une commission franco allemande de définir ce qui se fait et ce qui ne se fait pas entre espions… « amis ».


Espérons que les espions « ennemis » de demain auront la courtoisie de bien vouloir respecter, eux aussi, ce nouveau code de bonne… espionnite.


Julien Brunn

    Écrivez nous !

    Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

    Revoir

    Equipe

    / / / / États-Unis, des écoutes mondiales
    Imprimer cette page
    Envoyer cette page