menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / Les naufragés de Lampedusa
Imprimer
envoyer à un ami

Les naufragés de Lampedusa

Kiosque

Emission du
Dimanche 6 Octobre 2013

Les naufragés de Lampedusa

Voir l'émission en intégralité
Ce programme n'est malheureusement pas disponible pour votre zone géographique.

LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

La mort de migrants africains au large de l'île italienne de Lampedusa, une fois encore ;
Le blocage budgétaire aux États-Unis, qui cèdera le premier du Congrès ou du président Obama ?
S. Berlusconi désavoué dans son propre parti est contraint de voter la confiance au gouvernement Letta : une sortie politique par la petite porte ?
Enfin, la France se questionne sur le travail du dimanche

La semaine de Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem

Les correspondants invités cette semaine

Marie-Roger Biloa

Marie-Roger Biloa dirige le groupe Africa international. Elle est également la rédactrice en chef du magazine Ici-Les gens du Cameroun

Alberto Toscano

Italie

Alberto Toscano après avoir collaboré comme correspondant en France à quelques uns des titres prestigieux de la presse italienne est aujourd'hui éditorialiste pour l'agence de presse italienne AGA.
Alberto Toscano est l'auteur de plusieurs ouvrages publiés en Italie. En France, il a écrit France-Italie. Coups de tête, coups de cœur, aux éditions Taillandier (2006) ; Critique amoureuse des Français chez Hachette littératures (2009) ou
Vive l'Italie. Quand les Français se passionnaient pour l'unité italienne chez Armand Colin (2010)et Ces gaffeurs qui nous gouvernent, chez Fayard, 2011

Martha Bañuelos

Mexique

Martha Bañuelos est la correspondante pour la France et l'Europe de l'hebdomadaire généraliste d'actualité mexicain Siempre ! Elle y décrypte la vie politique, sociale ou artistique françaises et a couvert des conflits armés qui l'ont menée de l'Albanie à la Tanzanie…
Martha Bañuelos est aussi sculptrice, céramiste, poète et navigatrice.

Axel Krause

États-Unis

Axel Krause est le correspondant à paris de Transatlantic Magazine, après une longue carrière à Europe Magazine et au Herald Tribune, de Moscou à Paris. il est le Secrétaire de l'association de la presse anglo-américaine à Paris.
Axel Krause a publié plusieurs ouvrages dont Inside the New Europe, aux éditions Harpers Collins (1991) ; La Renaissance : voyage à l'intérieur de l'Europe, au Seuil (1992) ; Le système de la Réserve fédérale américaine, chez Notre Europe (1999) et il a réalisé un film documentaire Demain l'Europe ? coproduit par France 2

Raluca Lazar

Roumanie

Raluca Lazar est la correspondante à Paris de la chaîne privée roumaine d'informations Antena 3. Elle envoie également ses chroniques à Europe FM, la plus grande radio généraliste privée de Roumanie, après avoir travaillé pour la radio publique  Radio Romania

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

  • Kichka
  • Kichka
  • Kichka
  • Kichka

À propos

Kroll

Kroll

Kroll

  • Kroll

L'édito de Julien Brunn

Pour visionner l'édito, c'est ICI



Lampedusa:


Donc, ce qui devait arriver est, bien sûr, arrivé, hélas.


C’est un terrible éloge funèbre, mais il faut le dire : le naufrage de Lampedusa était en quelque sorte écrit… d’avance : il était statistiquement impossible qu’il n’y ait pas, à un moment ou à un autre, un drame de cette ampleur, puisque les « migrants » – c’est ainsi qu’on les appelle, maintenant – se pressent de plus en plus nombreux sur des bateaux de plus en plus déglingués, pour toucher – toucher seulement, un bout d’Europe.


Quelques jours seulement avant la tragédie de jeudi, un autre bateau en provenance de la côte africaine de la Méditerranée, en l’occurrence la Libye, dernier point de passage en date, avec 500 personnes à bord, comme celui qui a coulé, a touché, lui, la côte de Lampedusa, sans sombrer. Si vous êtes un migrant, ou une migrante, ou un enfant de migrant, et que, encore vivant, vous avez touché le sol européen, seulement touché, vous commencez à pouvoir être sauvé : car si vous avez touché l’Europe, une autre vie, alors, devient possible. Pas certaine, mais possible. Une autre vie que l’enfer de la misère, ou de la guerre, ou des deux, que vous avez quitté, au risque de votre vie. Cette autre vie, c’est une vie avec des lois, car c’est cela aussi l’Europe, quoi qu’on en dise après ce naufrage : une union de pays avec des Lois.


La cruelle ironie, si l’on peut dire, de ce naufrage est qu’il a été justement provoqué parce que le bateau était arrivé au but, à presque toucher la côte, et donc la Loi, c’est parce qu’il ne restait que 5 ou 600 mètres, que quelqu’un à bord aurait enflammé une couverture : pour attirer l’attention – pour être débarqué – pour « toucher » la côte. Et alors, commencer peut-être, cette autre vie…


Mais c’était avant le feu, la panique, le naufrage, et la mort.


Julien Brunn

    Écrivez nous !

    Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

    Revoir

    Equipe

    / / / / Les naufragés de Lampedusa
    Imprimer
    envoyer à un ami