menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / Guerre et diplomatie
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Guerre et diplomatie

Kiosque

Emission du
Dimanche 15 Septembre 2013

Guerre et diplomatie

Voir l'émission en intégralité
Chargement du lecteur...

LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

Un accord est trouvé entre la Russie et les États-Unis sur l'utilisation de gaz chimiques en Syrie. Pendant ce temps, la guerre continue ;
Cinq ans après la faillite de la banque américaine Lehman Brothers, la crise économique n'est pas jugulée, malgré, ça et là quelques signes de reprise ;
Retour sur le coup de force du général Pinochet contre le président Allende au Chili, il y a 40 ans…

La semaine de Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

Dilem

  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem
  • Dilem

Les correspondants invités cette semaine

Paola Martinez Infante

Chili

Paola Martinez Infante est une journaliste indépendance chilienne. Longtemps correspondante à Paris de la radio indépendante Radio Biobio, elle réalise également des documentaires. Au Chili, elle a collaboré à des émissions très éclectiques telles Gato por Liebre, Plan Z ou El Factor Humano.

Zyad Limam

Tunisien d'origine, Zyad Limam est directeur d'Afrique Magazine, mensuel panafricain francophone qui scrute l'actualité de tout le continent et tire à 45 000 exemplaires.

Axel Krause

États-Unis

Axel Krause est le correspondant à paris de Transatlantic Magazine, après une longue carrière à Europe Magazine et au Herald Tribune, de Moscou à Paris. il est le Secrétaire de l'association de la presse anglo-américaine à Paris.
Axel Krause a publié plusieurs ouvrages dont Inside the New Europe, aux éditions Harpers Collins (1991) ; La Renaissance : voyage à l'intérieur de l'Europe, au Seuil (1992) ; Le système de la Réserve fédérale américaine, chez Notre Europe (1999) et il a réalisé un film documentaire Demain l'Europe ? coproduit par France 2

Alberto Toscano

Italie

Alberto Toscano après avoir collaboré comme correspondant en France à quelques uns des titres prestigieux de la presse italienne est aujourd'hui éditorialiste pour l'agence de presse italienne AGA.
Alberto Toscano est l'auteur de plusieurs ouvrages publiés en Italie. En France, il a écrit France-Italie. Coups de tête, coups de cœur, aux éditions Taillandier (2006) ; Critique amoureuse des Français chez Hachette littératures (2009) ou
Vive l'Italie. Quand les Français se passionnaient pour l'unité italienne chez Armand Colin (2010)et Ces gaffeurs qui nous gouvernent, chez Fayard, 2011

Youri Kovalenko

Russie

Youri Kovalenko est le correspondant à Paris de l'hebdomadaire Kultura (La Culture) qui traite de la vie culturelle et politique en Russie et dans le monde.
Son parcours journalistique, qui l'aura vu quitter le fameux quotidien de Russie Izvestia, pour fonder Novye Izvestia, qui fit long feu, rejoindre alors le Russki Kourier, l'a vu  revenir, 20 ans après y avoir fait ses débuts, aux Izvestia, comme correspondant à Paris.
Il a publié de nombreux ouvrages sur l'histoire des Russes à Paris et dernièrement sur les peintres russes à Paris.

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

Kichka

  • Kichka
  • Kichka
  • Kichka
  • Kichka
  • Kichka
  • Kichka

À propos

Kroll

Kroll

Kroll

  • Kroll

L'édito de Julien Brunn

Pour visionner l'édito, c'est ICI



Syrie : contre-pieds



Donc, si vous voulez comprendre quelque chose à la Syrie, étudiez de près ce schéma proposé par un blogueur égyptien facétieux.



La… triste blague est que… ce n’est pas une blague. C’est bien aussi compliqué que ça. Pourtant, le 21 août, la situation avait semblé se simplifier à nouveau : les méchants d’un côté : les gazeurs, et les gentils de l’autre : les gazés.


« Indignés », Français et Américains  ont aussitôt déclaré vouloir frapper pour « punir » le régime de Damas, décrété coupable, et tant pis pour l’Onu paralysée… Mais… mais une indignation ne fait apparemment pas une coalition. Les contre-pieds se sont multipliés. Les Anglais se sont dérobés grâce à leur Parlement, et le Congrès américain, que Barak Obama n’était pourtant pas obligé de consulter, se trouvait, lui, malencontreusement… en vacance. Profitant de cette vacance américaine, la Russie, protégeant son protégé, est bruyamment et brillamment entrée en scène. Le contre-pied russe d’un contrôle de l’arsenal chimique syrien semblait magistral. Et en effet, un accord semble bien avoir été trouvé entre Russes et Américains, et l’Onu, où cet accord devra être transposé, retrouve un peu de son lustre.


On peut aussi inverser la lecture de ce qui vient de se passer, et soutenir au contraire que c’est grâce à cette « indignation » franco-américaine, même si elle ne débouche finalement sur aucune frappe, que ces discussions sur le gaz syrien ont pu s’ouvrir.

Mais, quelle que soit la façon dont on interprète la pièce qui vient de se jouer sous nos yeux, on continue de compter les morts « classiques », pas les morts chimiques dont le bilan varie, et le schéma « compliqué » du blogueur égyptien n’a pas bougé d’un iota ou d’une seule flèche.


Julien Brunn

    Écrivez nous !

    Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

    Revoir

    Equipe

    / / / / Guerre et diplomatie
    Imprimer cette page
    Envoyer cette page