menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / Écran noir en Grèce
Imprimer
envoyer à un ami

Écran noir en Grèce

Kiosque

Emission du
Dimanche 16 Juin 2013

Écran noir en Grèce

media_precedent
    media_suivant

    LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

    Le gouvernement ordonne la brutale fermeture des ondes et écrans publics en Grèce, les usagers de l'audiovisuel public se mobilisent ;
    L'Iran a choisi Hassan Rohani, réformateur mais religieux, comme président pour succéder à M. Ahmadinejad ;
    en Turquie, R. Erdogan opte pour la force et fait déloger manu militari les occupants protestataires de la place Taksim ;
    les services de sécurité étatsuniens surveillent -ou espionnent c'est selon- le monde entier. Ed Snowden lance l'alerte et rend publique l'opération PRISM… 

    La semaine de Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem

    Les correspondants invités cette semaine

    Hamdam Mostafavi

    Iran

    Hamdam Mostafavi décrypte la société iranienne pour le magazine Courrier International.
    Elle y est également la responsable du site internet, à consulter ICI et d'un site consacré au cinéma.
    Hamdam Mostafavi tient également chronique au sein des radios France Culture et France Info.

    Louis Keumayou

    Cameroun

    Louis Keumayou est le président du Club de l'information africaine (à découvrir ICI),
    après avoir dirigé l'APPA (l'Association de la presse panafricaine) collaboré à Télésud, chaîne généraliste francophone à vocation panafricaine ou au quotidien camerounais Le Messager, premier journal privé camerounais à traiter la vie politique du pays.

    Paola Martinez Infante

    Chili

    Paola Martinez Infante est une journaliste indépendance chilienne. Longtemps correspondante à Paris de la radio indépendante Radio Biobio, elle réalise également des documentaires. Au Chili, elle a collaboré à des émissions très éclectiques telles Gato por Liebre, Plan Z ou El Factor Humano.

    Axel Krause

    États-Unis

    Axel Krause est le correspondant à paris de Transatlantic Magazine, après une longue carrière à Europe Magazine et au Herald Tribune, de Moscou à Paris. il est le Secrétaire de l'association de la presse anglo-américaine à Paris.
    Axel Krause a publié plusieurs ouvrages dont Inside the New Europe, aux éditions Harpers Collins (1991) ; La Renaissance : voyage à l'intérieur de l'Europe, au Seuil (1992) ; Le système de la Réserve fédérale américaine, chez Notre Europe (1999) et il a réalisé un film documentaire Demain l'Europe ? coproduit par France 2

    Alexia Kefalas

    Grèce

    Alexia Kefalas est journaliste pour le grand quotidien grec Kathimerini. Elle travaille en Grèce pour la chaîne de télévision ERT/NET et la Radio nationale. Elle est aussi la correspondante à Athènes de nombreux médias francophones

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka

    Kroll

    Kroll

    Kroll

    • Kroll

    À propos

    L'édito de Julien Brunn

    Pour visionner l'édito, c'est ICI




    Grèce : un signal, oui, no signal, non.



    Donc, no signal !



    C’est le message, pas vraiment grec, qui s’est inscrit sur les écrans des téléviseurs, dans les foyers – grecs – qui ont ainsi pu assister en direct à ce sabordage de leur télévision publique.


    No signal, ou couic ! en langue de bande dessinée : le sifflet de la télévision publique a été coupé depuis son émetteur principal qui se trouve sur… une… montagne. Mais cette montagne n’est pas l’Olympe et ce n’est pas Zeus qui a fait le coup, mais des hommes de chair et d’os, pris, comme tous les Grecs, dans une infernale et cruelle seringue : ce qu’on appelle la Troïka – l’Union européenne, sa Banque et le FMI – débarque régulièrement à Athènes et demande à ce gouvernement de coalition, en échange de ses milliards, un signal « fort », comme on dit : c’est-à-dire, entre autres, combien de fonctionnaires il compte sacrifier ce mois-ci.


    D’où ce coup de tonnerre aux allures jupitériennes, sans préavis ni consultation, pas même, semble-t-il, des alliés du Premier ministre : « Vous vouliez des têtes ? en voici ! », a-t-il apparemment voulu dire à la Troïka, pas mécontent non plus d’en finir d’un seul coup d’un seul, ou presque, avec ces fortes têtes…

    Fortes, car l’image et la pratique de la télévision publique ont considérablement changé en Europe, en un demi-siècle, y compris en Grèce. Un peu partout – un peu partout… en Europe – la télé publique a réussi sa mue, même si c’est cher, en passant — plus ou moins – du service de l’État à celui du public ; de la servilité à… l’indépendance.


    D’où le léger recul du Premier ministre après la réprobation générale, en Grèce, et même un peu partout en Europe, où l’on prétend maintenant qu’on n’en demandait pas tant : un signal, oui ; no signal, non…


    Julien Brunn

      Écrivez nous !

      Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

      Revoir

      Equipe

      / / / / Écran noir en Grèce
      Imprimer
      envoyer à un ami