menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / Les BRICS au sommet
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Les BRICS au sommet

Kiosque

Emission du
Dimanche 31 Mars 2013

Les BRICS au sommet

media_precedent
    media_suivant

    LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

    Le 5 ième sommet des BRICS de Durban a rappelé au reste du monde la volonté des 5 pays émergents de créer une banque, une sorte de FMI ;
    Lui-même arrivé au pouvoir à la faveur d'un coup d'État il y a 10 ans, le président de la Centrafrique a été déposé par le chef de la rébellion du Séléka ;
    Chypre évite la banqueroute, mais doit se plier à des mesures impopulaires, dont la limitation des retraits bancaires ;
    L'âge de la retraite
    tombait à 60 ans en France il y a 30 ans, et aujourd'hui ? Et ailleurs ?

    La semaine de Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem

    Les correspondants invités cette semaine

    Ruolin Zheng

    Chine

    Ruolin Zheng est le correspondant à Paris du quotidien chinois Wen Hui Bao, le plus ancien journal du pays et le plus gros quotidien national basé à Shanghaï. Il a été journaliste au Journal de la Jeunesse et a collaboré au magazine panafricain Jeune Afrique. Ruolin Zheng a obtenu différents prix nationaux de la presse chinoise.
    Il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont la biographie d'un chanteur chinois devenu héros national, un ouvrage sur l'Unesco et Les Chinois sont des hommes comme les autres, chez Denoël (2012) dont il parle ICI .

    Louis Keumayou

    Cameroun

    Louis Keumayou est le président du Club de l'information africaine (à découvrir ICI),
    après avoir dirigé l'APPA (l'Association de la presse panafricaine) collaboré à Télésud, chaîne généraliste francophone à vocation panafricaine ou au quotidien camerounais Le Messager, premier journal privé camerounais à traiter la vie politique du pays.

    Ana Navarro Pedro

    Portugal

    À Paris, Ana Navarro Pedro a travaillé comme envoyée spéciale permanente de Publico, le grand quotidien portugais, pendant 15 ans. Elle  travaillait auparavant pour l'hebdomadaire, Expresso.
    Elle a désormais rejoint la rédaction de l'hebdomadaire Visao, un magazine généraliste - sorte de Newsweek portugais - qui est le deuxième plus lu du pays.
    Elle y publie chroniques et reportages sur la société française ou la vie politique du pays. 

    Rudolph Chimelli

    Allemagne

    Journaliste tout terrain, Rudolph Chimelli a parcouru le monde, du Proche-Orient à la Russie avant de devenir correspondant du grand quotidien allemand Süddeutsche Zeitung à Paris.

    Fernando Eichenberg

    Brésil

    Fernando Eichenberg est le correspondant à Paris, après l'avoir été à Washington, du quotidien brésilien O Globo, l'un des plus lus du pays.


    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka

    À propos

    Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse

    Pour la 8ième année l'Union européenne décernera le Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse.
    Ce prix est un hommage au combat de Samir Kassir pour la liberté de la presse et la liberté d'expression, combat qui lui a coûté la vie. Son parcours et son courage continuent d'être une source d'inspiration pour tous les journalistes.

    L'édito de Julien Brunn

    Pour visionner l'édito, c'est ICI



    L’émergence des émergents



    Donc, les émergents émergent.
     
    Ce n’est pas un scoop, mais au contraire un événement de long terme, qu’il faut mesurer sur un temps quasi géologique, et sûrement pas sur le temps d’un sommet, même si c’est déjà le cinquième du genre.



    Au lendemain de la décolonisation d’après guerre, les anciens colonisés, comme l’Inde ou l’Afrique, ou presque colonisés, comme la Chine, s’étaient d’abord appelés fièrement « tiers monde », en référence au tiers état au sein duquel avait fermenté la révolution française. On les disait aussi, avec un brin de condescendance, cette fois, « sous-développés ». Puis : « en voie de développement ». Et maintenant : « émergents ». Le tout sur un gros demi-siècle.


    Et voilà que les plus gros de ces émergents s’organisent. Ou tentent de s’organiser. Pour l’instant ils sont cinq et on les appelle en français les BRICS, ça tombe bien pour un ensemble en construction : Brésil, Russie, Inde, Chine, et plus récemment, Afrique du Sud, pour y inclure l’Afrique. L’Afrique qui désire, et en même temps redoute, l’arrivée massive de la Chine sur son continent, car un ancien pauvre ne fait pas forcément un gentil nouveau riche ; l’Inde se prétend la plus grande démocratie du monde ; la Russie, ancienne grande puissance, se vit désormais, toute honte bue, comme une émergente — , mais elle est aussi membre du club des riches, le G8. 


    Cet attelage hétéroclite n’a pas encore produit de grands effets mondiaux, ni politiques, ni même économiques : malgré de multiples annonces fracassantes, toujours pas, par exemple, de banque de l’émergence qui concurrencerait la Banque mondiale ou le FMI, d’origine et de direction, occidentales.


    Mais on peut être sûr que à l’échelle du siècle, ce n’est que partie remise et que tôt ou tard, les émergents deviendront — pas forcément pour le meilleur, d’ailleurs —des émergés.



    Julien Brunn

      Écrivez nous !

      Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

      Revoir

      Equipe

      / / / / Les BRICS au sommet
      Imprimer cette page
      Envoyer cette page