menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / L'héritage d'Hugo Chavez
Imprimer
envoyer à un ami

L'héritage d'Hugo Chavez

Kiosque

Emission du
Dimanche 10 Mars 2013

L'héritage d'Hugo Chavez

media_precedent
    media_suivant

    LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

    La mort d'Hugo Chavez, le président vénézuélien, une onde de choc dans tout le continent et bien au-delà  ;
    La Suisse, un exemple à suivre ? Le principe de limiter les bonus et autre "parachutes dorés" y a été approuvé à une large majorité;
    La Syrie, après deux ans de conflit, compte plus d'un million de réfugiés tandis que les combats continuentde faire rage ;
    Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes,
    comme chaque année l'occasion de faire le point sur les inégalités… jusqu'à demain ?

    La semaine de Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem

    Les correspondants invités cette semaine

    Zeina El Tibi

    Liban

    Zeina El Tibi dirige le bureau en France d'Al Ayam, le mensuel libanais francophone et arabophone. Elle collabore aussi à Arab News.
    Elle est l'auteure de plusieurs ouvrages, dont Présence de l'Islam (collectif, 1983) ; La francophonie et le dialogue des cultures éditions L'Âge d'homme, 2001 ; Le Québec, l'Amérique en français, chez Idlivre, 2002 ; et aux éditions OEG-Études géopolitiques : L'Arabie saoudite à l'épreuve des temps modernes, 2004 ; L'eau, nouvel enjeu géopolitique, 2005 ; Djibouti au cœur de la géopolitique de la corne de l'Afrique, 2005 et Géopolitique du Soudan en 2006 

    Antoine Menusier

    Suisse

    Antoine Menusier, Français Suisse d'adoption, collabore au Matin-Dimanche, à l'Hebdo et au Nouvelliste, le quotidien valaisan. Il a également participé au BondyBlog, une expérience dont fut tiré un livre BondyBlog, des journalistes suisses dans le 9-3, aux éditions du Seuil.

    Paola Martinez Infante

    Chili

    Paola Martinez Infante est une journaliste indépendance chilienne. Longtemps correspondante à Paris de la radio indépendante Radio Biobio, elle réalise également des documentaires. Au Chili, elle a collaboré à des émissions très éclectiques telles Gato por Liebre, Plan Z ou El Factor Humano.

    Trung Dung Vo

    Viêt-Nam

    Trung Dng Vo est un journaliste indépendant d'origine vietnamienne. Après des études de lettres et de philosophie, il devient photoreporter et journaliste pour le compte de diverses agences, jusqu'en 2005. Aujourd'hui, il écrit essentiellement pour Tuoi-Tre (Viêt-Nam), mais tourne aussi des reportages pour France 2 ou ARD (Allemagne).

    Hamdam Mostafavi

    Iran

    Hamdam Mostafavi décrypte la société iranienne pour le magazine Courrier International.
    Elle y est également la responsable du site internet, à consulter ICI et d'un site consacré au cinéma.
    Hamdam Mostafavi tient également chronique au sein des radios France Culture et France Info.

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka

    À propos

    Kroll

    Kroll

    Kroll

    • Kroll

    L'édito de Julien Brunn

    Pour visionner l'édito, c'est ICI



    Chavez ou le socialisme du bagout



    Donc, Hugo Chavez est mort mais… pas enterré.
    Il est… embaumé. Et il restera ainsi, immobile dans son embaumement pour l’éternité.


    À l’origine de la ferveur populaire autour de sa personne, il y a bien sûr les distributions de la manne pétrolière. Elles ont — pour le moment, et pourvu que ça dure… — extirpé des millions de personnes de la pauvreté. Or les « pauvres » - moins de deux dollars par jour - représentaient en 1998 la moitié des 28 millions de Vénézuéliens. La moitié : cette proportion est à elle seule un réquisitoire sévère pour les quarante ans de démocratie vénézuélienne qui avaient précédé. Car le Venezuela était déjà une démocratie depuis presque un demi siècle quand ce putchiste dans l’âme avait, finalement, et tout simplement, été élu.


    Puis réélu et encore réélu en octobre 2012 : grâce à la redistribution, donc, mais aussi grâce au… bagout. Le chavisme tient en cela du castrisme: le socialisme plus le verbe. C'est cette capacité à parler des heures, à jongler avec tous les ismes du présent et du passé, et finalement à subjuguer un pays tout entier.


    Il promettait le socialisme du 21ème siècle : plus facile à faire quand on a du pétrole. Il invoquait aussi le bolivarisme du 19ème siècle : et pourtant Bolivar, le libertador, s’il avait conquis l’indépendance contre l’Espagne, n’était pas finalement parvenu à imposer l’unité du continent sud américain, et encore moins sa prospérité. Mais peut être l'en avait-on empêché en 1830 ? On a donc déterré Bolivar pour le vérifier...


    Car le chavisme, c'est aussi une furieuse tendance à voir des ennemis partout. Plus un christianisme un peu échevelé. Et tout cela tenait ensemble grâce au… bagout.


    Mais le bagout, ça ne s’embaume pas.



    Julien Brunn

      Écrivez nous !

      Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

      Revoir

      Equipe

      / / / / L'héritage d'Hugo Chavez
      Imprimer
      envoyer à un ami