menu.title
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Grève générale en Espagne
Imprimer
envoyer à un ami

Grève générale en Espagne

Kiosque

Emission du
Dimanche 1 Avril 2012

Grève générale en Espagne

media_precedent
    media_suivant

    LES THÈMES DE L'ACTUALITÉ

    Grève générale en Espagne, contre la réforme du travail et les coupes budgétaires historiques ;
    Diplomatie sur la Syrie, les atermoiements continuent ;
    Printemps arabe, l'heure des Constituantes en Égypte et en Tunisie avec en toile de fond la laïcité ;
    Macky Sall nouveau président du Sénégal, un ancrage démocratique salué dans le monde entier ;
    Aung San
    Suu Kyi élue députée du Parlement, changement de cap en Birmanie ?

    La semaine de Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    Dilem

    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem
    • Dilem

    Les correspondants invités cette semaine

    Louis Keumayou

    Cameroun

    Louis Keumayou est le président du Club de l'information africaine (à découvrir ICI),
    après avoir dirigé l'APPA (l'association de la presse panafricaine) collaboré à Telesud, chaîne généraliste francophone à vocation panafricaine ou au quotidien camerounais Le Messager, premier journal privé camerounais à traiter la vie politique du pays.

    Ahmed Youssef

    Égypte

    Après des études en France et en Égypte, Ahmed Youssef se tourne vers le journalisme en entrant à Al-Ahram, grand quotidien égyptien. Officiant toujours au sein de la rédaction du journal (mais pour l'édition francophone désormais), tout en jonglant avec les casquettes d'écrivain (La Fascination de l'Égypte, éd. Harmattan, 1998 ; Cocteau l'Égyptien, éd. du Rocher, 2001 ; Les Sept Secrets de la Bibliothèque d'Alexandrie, éd. du Rocher, 2002 ; L'Orient de Jacques Chirac, la Politique Arabe de la France, éd. du Rocher, 2003 ; Bonaparte et Mahomet, le Conquérant Conquis, éd. du Rocher, 2003 ; Nos Orients, le Rêve et les Conflits, éd. du Rocher, 2009 ; Le Conflit Israélo-Arabe, quelles sources ? Quelles solutions ?, éd. du Rocher, 2010 ; Le Phare d'Alexandrie, de l'Image à l'Imaginaire, éd. du Rocher, 2010), et de conseiller auprès du Ministère de la Culture Égyptien.

    Mine Kirikkanat

    Turquie

    Après Radikal ou Vatan, c'est désormais au quotidien turc de référence Cumhuryiet que Mine Kirrikanat envoie ses chroniques et éditoriaux jugés parfois trop impertinents, ce qui lui a valu un nombre record de procès en Turquie.
    Mine Kirrikanat est l'auteure de plusieurs romans, nouvelles et essais en Turquie. Elle a également publié en France L'Autre nom de la Rose, chez E-Dit (2000) ; Le Palais aux mouches, chez L'Harmattan (1995) ; La malédiction de Constantin, chez Métaillé (2006) qui a connu un grand succès, tout comme son dernier ouvrage Le sang des Autres, toujours chez Métaillé

    Juan Pedro Quiñonero

    Espagne

    Juan Pedro Quiñonero est écrivain et journaliste. Il est le correspondant du quotidien madrilène ABC et travaille pour la radio et la télévision. Sa carrière l'a conduit de Moscou à Bruxelles, mais c'est à Paris, où il a passé son enfance, qu'il s'est finalement installé et d'où il nourrit un blog
    http://unatemporadaenelinfierno.net/

    Trung Dung Vo

    Viêt-Nam

    Trung Dng Vo est un journaliste indépendant d'origine vietnamienne. Après des études de lettres et de philosophie, il devient photoreporter et journaliste pour le compte de diverses agences, jusqu'en 2005. Aujourd'hui, il écrit essentiellement pour Tuoi-Tre (Viêt-Nam), mais tourne aussi des reportages pour France 2 ou ARD (Allemagne).

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    Kichka

    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka
    • Kichka

    À propos

    Journal de campagne

    Kroll

    Kroll

    Kroll

    • Kroll

    L'édito de Julien Brunn

    Pour visionner l'édito en image, cliquez ici



    Spirales


    Donc, c’est — peut-être — reparti pour un tour.


    Comme ces deux dernières années, quand l’actualité européenne était rythmée par les annonces de plans d’austérité, les tergiversations sur les plans de sauvetage, les grèves générales qui se succédaient, les manifestations qui dégénéraient régulièrement.


    C’était en Grèce, et c’est ainsi qu’avait commencée et que s’était creusée, mois après mois, ce qu’on appelle depuis lors la crise de la dette de la zone euro.

    Et bien sûr, tout le monde croisait les doigts pour que ce rodéo économique et social ne s’étende pas aux autres membres vulnérables de la zone. Avec changements express à la tête de ces États.

    Conservateurs comme en Italie, ou socialistes comme en Espagne, les gouvernements ont « dégagé », soit par un vote du Parlement — Italie —, soit par un vote populaire — comme en Espagne. Ces changements de gouvernements semblaient signifier une acceptation, voire une résignation devant ce qui se préparait.

    L’Italie réécrit, à la baisse, son code du travail —, comme l’Espagne, qui compte près de 25% de chômeurs, et qui a déjà baissé les indemnités de licenciement.

    Ce qui fait craindre le pire, malgré la mise en place du pompier financier européen, à Copenhague, le pire pour l’Espagne et pour le reste de la zone euro : le pire, ce serait une nouvelle spirale infernale.

    Julien Brunn

      Écrivez nous !

      Adressez nous vos messages d'encouragements, suggestions  ou critiques...

      Revoir

      Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Kiosque / Grève générale en Espagne
      Imprimer
      envoyer à un ami