menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / / Hery Rajaonarimampianina
Imprimer
envoyer à un ami

Hery Rajaonarimampianina

Internationales

Emission du
Dimanche 27 Novembre 2016

Hery Rajaonarimampianina

Internationales reçoit Hery Rajaonarimampianina, président de la République de Madagascar, hôte du Sommet de la Francophonie. Que peut l’Organisation Internationale de la Francophonie contre les inégalités et la corruption ?  Madagascar reste l'un des pays les plus pauvres de la planète. Quel impact le sommet peut-il avoir sur le développement de l’Ile ?

media_precedent
  • Internationales Rajaonarimanpianina Partie 1
    Internationales Rajaonarimanpianina Partie 1
  • Internationales Rajaonarimanpianina Partie 2
    Internationales Rajaonarimanpianina Partie 2
media_suivant

Hery Rajaonarimampianina

Hery Rajaonarimampianina , né le 6 novembre 1958 à Antsofinondry, est un homme d'État malgache, président de la République depuis le 25 janvier 2014.

Hery Rajaonarimampianina devient, en 1991, directeur des études à l'Institut national des sciences comptables et de l'administration d'entreprises (INSCAE), poste qu’il occupe jusqu'en 1995, tout en exerçant sa profession d'expert-comptable.Durant cette période, il enseigne également à l'université de Tananarive et à l'Institut d'administration des entreprises de Metz, en France.

En 1995, il fonde son cabinet d'expertise comptable et commissariat aux comptes. Fort d’une cinquantaine de collaborateurs, le cabinet intervient dans tout Madagascar dans de nombreux secteurs d’activités pour le compte de sociétés commerciales, d’organismes nationaux et internationaux, de projets financés par les bailleurs de fonds.

Sa compétence et son influence naturelle valent à Hery Rajaonarimampianina la reconnaissance de ses pairs qui le portent en 2003 à la présidence de l'ordre des experts-comptables et commissaires aux comptes de Madagascar, fonction qu'il occupe durant cinq ans.

En 2009, Hery Rajaonarimampianina intègre un gouvernement issu d’un coup d’État en qualité de ministre des Finances et du Budget. Il doit composer sans le soutien de la communauté internationale qui a été retiré au pays en raison de l’illégitimité de ce gouvernement, le tout dans un contexte économique mondial dégradé.

Devenu président du conseil d'administration d'Air Madagascar en juillet 2011, Hery Rajaonarimampianina y représente l'État malgache et y mène à ce titre une nécessaire politique de redressement financier.

Sans parti mais ouvertement soutenu par Andry Rajoelina auteur du coup d'État de 2009 dont la candidature a été refusée par la communauté internationale, Hery Rajaonarimampianina se présente quarante-cinq jours avant le premier tour sous l'étiquette de l'association Hery Vaovao hoan'i Madagasikara1 parmi 32 autres candidats à la présidentielle.

Le 17 janvier 2014, il est officiellement proclamé président de la République par la Cour électorale spéciale, avec 53,49 % des suffrages devant son adversaire, Jean-Louis Robinson, crédité de 46,51 % des voix. Le camp de ce dernier accuse cependant de fraude électorale celui du nouveau président.

Le 26 mai 2015, les députés se prononcent sur la destitution de Rajaonarimampianina, arguant l'article 131 de la Constitution de la Quatrième République : 121 voix pour, 4 voix contre, la majorité requise étant celle des deux-tiers, soit 101 voix. Il est reproché au président d'être incompétent et de ne pas respecter la Constitution, notamment quant à la séparation des pouvoirs.

Le 13 juin 2015, la Haute Cour constitutionnelle rejette la demande de destitution du président.




/ / / / Hery Rajaonarimampianina
Imprimer
envoyer à un ami