Imprimer
envoyer à un ami

Sandro Gozi

Internationales

Emission du
Dimanche 4 Septembre 2016

Sandro Gozi

Internationales reprend ce dimanche en Italie avec le ministre des Affaires européennes Sandro Gozi, dans un pays affecté par un séisme qui a fait près de 300 morts le 24 août dernier et qui connait un afflux sans précédent de migrants traversant la Méditerranée. 

media_precedent
  • Internationales Sandro Gozi partie 1
    Internationales Sandro Gozi partie 1
  • Internationales Sandro Gozi partie 2
    Internationales Sandro Gozi partie 2
media_suivant

Sandro Gozi

Sandro Gozi, né le 25 mars 1968, est un homme politique italien. Membre du Parti démocrate, il est secrétaire d'État auprès du président du Conseil des ministres, chargé des affaires européennes.

Après des études de droit, il obtient une licence à l'Université de Bologne (1992), un DEA de relations internationales à l'Institut d'études politiques de Paris (1995), un master dans la même discipline à l'Université libre de Bruxelles. En 1998, il soutient une thèse de doctorat en droit public à l'Université de Bologne. Il a également suivi des cours de macro-économie à la London School of Economics.

En 1999, il fait partie du cabinet de Romano Prodi, président de la Commission européenne. En 2006, il est nommé conseiller aux Affaires européennes du Président du Conseil des ministres italien. À ce titre, il est alors responsable de l'organisation des célébrations à l'occasion du 50ème anniversaire des Traités de Rome.

En 2006, il est élu député d'Ombrie. Il est réélu en 2008 et 2013. De 2006 à 2008, il est président du comité parlementaire pour Schengen, Europol et la politique d'immigration. Entre 2008 et 2013, il est le représentant du Parti Démocratique dans la commission parlementaire pour les politiques européennes.

Le 1er août 2013, il devient président de la délégation parlementaire italienne au Conseil de l'Europe, vice-président de l'Assemblée du Conseil de l'Europe et membre de la XIVe commission chargé des politiques de l'Union européenne.Le 28 février 2014, il est nommé sous-secrétaire d'État à la Présidence du Conseil des ministres, chargé des Affaires européennes du gouvernement Renzi.

Francophone et francophile, il pourfend la politique d’austérité en Europe, et reste un européen convaincu. Il est notamment l’auteur d’un livre intitulé Non c’est pas la faute à Bruxelles !.
Imprimer
envoyer à un ami