menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Elisabeth Guigou

Internationales

Emission du
Dimanche 25 Octobre 2015

Elisabeth Guigou

L'émission "Internationales", diffusée le 25 octobre 2015, en partenariat avec RFI et le quotidien "Le Monde", recevait Elisabeth Guigou, députée socialiste

Internationales avec Elisabeth Guigou - 25 octobre 2015

L'invité

Élisabeth Guigou, députée et ancienne garde des Sceaux

Élisabeth Guigou est députée PS de Seine-Saint-Denis et préside de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

Elle s'est engagée en politique dès les années 1960 à la Convention des institutions républicaines, puis au PSU de Michel Rocard dans les années 1970 et enfin au PS à partir de 1973. Issue de la promotion « Simone Weil » de l'ENA, elle entre au cabinet de Jacques Delors en 1982, avant de rejoindre celui de François Mitterrand à l’Élysée.

À partir du 2 octobre 1990 et jusqu'en mars 1993, elle est nommée ministre déléguée aux Affaires européennes, où elle remplace Édith Cresson. Elle eut de grandes responsabilités dans la rédaction, la négociation et la mise en place du traité de Maastricht.

En 1997, elle est élue députée de Vaucluse. En juin 1997, elle est nommée garde des Sceaux puis en octobre 2000, ministre de l'Emploi et de la Solidarité dans le gouvernement Lionel Jospin.

Candidate aux élections municipales de mars 2001 à Avignon, elle est largement battue au second tour par Marie-Josée Roig, RPR, maire sortante. Elle décide alors de se présenter en Seine-Saint-Denis en 2002, où elle est élue députée. Elle renouvelle son mandat en 2007. En 2008, elle participe à la victoire du PS à la mairie de Noisy-le-Sec, dont elle devient maire-adjointe chargée de l'intercommunalité, mais des discordes dans la majorité municipale amènent à des élections anticipées en 2010 remportées par la droite.

Après la démission de la ministre des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie pour des propos maladroits et sa proximité avec le régime Ben Ali en Tunisie, Élisabeth Guigou est mise en cause pour sa proximité avec Aziz Miled, qui est alors vice-président du conseil de surveillance et l'un des financiers de l'Institut de prospective économique du monde méditerranéen (Ipemed), une association créée en 2006 parrainée par l'ancienne ministre de la Justice, dont son mari, Jean-Louis Guigou est alors délégué général10. Elle en démissionne le lendemain11.

Lors de l'investiture pour les élections législatives de 2012, la sixième circonscription a été réservée pour la parité par le PS. Sa circonscription étant remodelée lors du redécoupage électoral de 2009, elle se présente sur la nouvelle sixième circonscription, qui regroupe les deux villes Aubervilliers et Pantin, après s'être soumise au vote des militants. Après avoir été réélue, elle se déclare candidate à la présidence de l’Assemblée nationale, mais est devancée lors du vote interne au groupe socialiste par Claude Bartolone et Jean Glavany.

Imprimer cette page
Envoyer cette page