menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
Imprimer
envoyer à un ami

Kofi Annan

Internationales

Emission du
Dimanche 15 Décembre 2013

Kofi Annan

Ancien Secrétaire Général de l'ONU de 1997 à 2006, Kofi Annan revient avec nous sur les crises, conflits, et tensions internationales. De l'Irak à la Libye, du Mali à la RCA, ces interventions marquent l'actualité.  Quelle est leur efficacité ? leurs coûts ? leurs conséquences ? Kofi Annan, qui publie une livre "Interventions", nous parlera aussi de son ami, Nelson Mandela, au retour de ses obsèques.

Kofi Annan dans Internationales - Dimanche 8 décembre 2013

L'invité

Kofi Annan, ancien Secrétaire Général de l'ONU

Kofi Annan, né le 8 avril 1938 à Kumasi (Ghana), a été Secrétaire Général de l'ONU de 1997 à 2006. Il a reçu le prix Nobel de la paix en décembre 2001.

Koffi Annan grandit à Kumasi, au Ghana, où il étudie à l'Université de science et de technologie. Il poursuit ses études en Suisse, à l'Institut de hautes études internationales de l'Université de Genève, puis aux Etats-Unis, au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Rapidement, Kofi Annan enchaîne les postes dans les instances internationales. 

Il travaille dès 1962 pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS) puis à la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique, à la Force d'urgence des Nations unies (FUNU II), puis travaille au Siège des Nations unies à New York, comme sous-secrétaire général à la gestion des ressources humaines et coordonnateur des Nations unies pour les questions de sécurité (1987-1990), et sous-secrétaire général à la planification des programmes au budget et à la comptabilité, puis contrôleur (1990-1992).

En 1993, il est promu sous-secrétaire général de Boutros Boutros-Ghali. Quatre ans plus tard, il devient lui-même Secrétaire général de l’ONU. Il reçoit notamment le prix Nobel de la paix en 2001 conjointement avec les Nations unies, «pour leurs efforts en faveur d'un monde mieux organisé et plus pacifique».  En 2002, il est réélu pour un second mandat. Ban ki-Moon lui succède en décembre 2006. Lors de son discours d’adieu, Kofi Annan fustige notamment la politique des États-Unis.

Il a depuis 2006 occupé plusieurs fonctions, comme président de la Fondation de soutien à l'Organisation mondiale contre la torture, ou émissaire conjoint de l'Organisation des Nations unies et la Ligue arabe sur la crise en Syrie en 2012.
Imprimer
envoyer à un ami