menu.title
Imprimer
envoyer à un ami

Nicole Bricq

Internationales

Emission du
Dimanche 2 Décembre 2012

Nicole Bricq

Ministre française du Commerce extérieur, Nicole Bricq détaille les atouts et les faiblesses de la France dans la compétition mondiale, et revient avec nous sur l'énorme déficit extérieur du pays, la tentation protectionniste...

media_precedent
  • Présentation de Nicole Bricq et sujet : le déficit extérieur français
    Présentation de Nicole Bricq et sujet : le déficit extérieur français
  • Déficit commercial : comment inverser la tendance ?
    Déficit commercial : comment inverser la tendance ?
  • Nouer des partenariats en Afrique
    Nouer des partenariats en Afrique
  • Le libre échange, une solution équilibrée ?
    Le libre échange, une solution équilibrée ?
  • L'industrie française et ses défis
    L'industrie française et ses défis
media_suivant

L'invité

Nicole Bricq, ministre française du Commerce extérieur

Née le 10 juin 1947 à La Rochefoucauld (Charente), Nicole Bricq est une femme politique française. Elle est ministre du Commerce extérieur dans le gouvernement français.

Au début des années 1980, elle est nommée Première secrétaire de la fédération de Paris du Parti socialiste. Longtemps membre du CERES (courant du Parti socialiste mené par Jean-Pierre Chevènement, classé à la gauche du PS), puis de Socialisme et République, elle est élue en 1986 au Conseil régional d'Île-de-France où elle sera présidente de la Commission culture.

De 1988 à 1990, elle est conseillère technique au cabinet du ministre de la Défense, Jean-Pierre Chevènement, lequel succédait alors à André Giraud. En 1991, faisant partie de ceux qui approuvent l'engagement de la France dans la guerre du Golfe, elle rompt avec Jean-Pierre Chevènement, avec lequel elle avait déjà exprimé des différences de positions concernant l'Europe. Plus tard, elle participe activement à Socialisme et démocratie, auprès de Dominique Strauss-Kahn. De 1992 à 1993, elle a été conseillère technique au cabinet de la ministre de l'Environnement Ségolène Royal qui succédait alors à Brice Lalonde.

En 1997, elle est élue députée de la sixième circonscription de Seine-et-Marne (Meaux-Nord). Elle gagne au second tour dans une triangulaire face au député sortant et maire (UMP) de Meaux, Jean-François Copé et la candidate du Front national, Marie-Christine Arnautu. En 1998, elle produit pour le compte de la Commission des finances, de l'économie générale et du plan un rapport d'information sur la fiscalité environnementale suggérant notamment une réforme de la fiscalité au service de l'environnement5 et un renforcement de l'application du principe pollueur-payeur. En 2001, elle devient conseillère municipale (d'opposition) à Meaux.

Le 26 septembre 2004 elle est élue sénatrice de Seine-et-Marne, après avoir été députée de ce même département. Elle siège à la commission des Finances. En octobre 2008, elle est élue vice-présidente de cette commission. En octobre 2011, elle est réélue sénatrice de Seine-et-Marne. Elle devient aussi rapporteure générale du Budget du Sénat au sein de la Commission des Finances. À ce titre et pour préparer le débat au Sénat sur les prélèvements obligatoires, elle produit en novembre de cette année avec la commission des Finances un rapport contenant un bilan critique et argumenté de la politique de prélèvements obligatoires pour la période 2007-2012, assorti de pistes et propositions de réforme pour le quinquennat à venir. Durant cette période et depuis 2009, elle est aussi un soutien important de François Hollande.

Le 16 mai 2012, après l'élection de celui-ci à la présidence de la République, elle est nommée ministre de l'Environnement dans le premier gouvernement Ayrault (elle est remplacée par Hélène Lipietz au Sénat). Elle est également en charge des questions d'énergie.

Le 21 juin 2012, elle devient ministre du Commerce extérieur dans le gouvernement Jean-Marc Ayrault. C'est la première fois depuis le milieu des années 1990 que le ministère du Commerce extérieur est un ministère de plein exercice.

Archives

Horaires de diffusion

Chaque dimanche à :

TV5MONDE France-Belgique-Suisse

12h10 (heure de Paris), Avec rediffusion à 02h00, heure de Paris dans la nuit du dimanche  au lundi

TV5MONDE Europe

12h10(heure de Berlin), rediffusion le lundi à 05h00, heure de Berlin / 07h00, heure de Moscou.

TV5MONDE Afrique

En direct à 13h10’, heure de Paris (11h10, heure de Dakar).  Dans la nuit du lundi au mardi à 5h25’, heure de Paris (3h25’,   heure de Dakar)

TV5MONDE Orient

En direct à 12h10’, heure de Paris (13h10’, heure de  Beyrouth) 
Rediffusion dans la nuit du dimanche au lundi  à 02h30’, heure de   Paris (03h30’, heure de Beyrouth)

TV5MONDE Asie

14h00, heure de Paris (19h00, heure de Bangkok)  Plus rediffusion : 00h30’, heure de Paris, (05h30’, heure de   Bangkok).

TV5MONDE Etats-Unis

18h20’ heure de Paris (12h20’, heure de New York).

TV5MONDE Amérique latine

A 13h10’, heure de Paris (8h10’, heure de Buenos Aires)

TV5MONDE Pacifique

20h00, heure de Paris (03h00, heure de Tokyo) et rediffusion le lundi à 01h00, heure de Paris (08h00, heure de Tokyo)
Imprimer
envoyer à un ami