menu.title
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Internationales / Jean-Pierre Chevènement
Imprimer
envoyer à un ami

Jean-Pierre Chevènement

Internationales

Emission du
Dimanche 19 Février 2012

Jean-Pierre Chevènement

Jean-Pierre Chevènement, sénateur, ancien ministre, revient avec nous sur le vrai démarrage de la campagne 2012, la France dans la crise, dans l'UE, dans la mondialisation. Il a renoncé à la présidentielle mais sa voix reste écoutée voire redoutée sur la scène politique et médiatique française ... avec celui qui fut ministre de la Défense, nous reviendrons également sur le désengagement en Afghanistan, sur la situation en Syrie et sur l'évolution du 'Printemps arabe'.

media_precedent
  • Présentation et portrait de Jean-Pierre Chevènement
    Présentation et portrait de Jean-Pierre Chevènement
  • Se rallier à François Hollande ?
    Se rallier à François Hollande ?
  • Les différences Sarkozy-Hollande
    Les différences Sarkozy-Hollande
  • Les propositions de Nicolas Sarkozy
    Les propositions de Nicolas Sarkozy
  •  Ne pas fermer de centrale nucléaire
    "Ne pas fermer de centrale nucléaire"
  • La Grèce doit-elle sortir de la zone euro ?
    La Grèce doit-elle sortir de la zone euro ?
  • La relation franco-allemande
    La relation franco-allemande
  • La situation au Sénégal
    La situation au Sénégal
  • La guerre civile en Syrie
    La guerre civile en Syrie
  • L'intervention en Afghanistan, un échec total ?
    L'intervention en Afghanistan, un échec total ?
media_suivant

L'invité

Jean-Pierre Chevènement, sénateur et ancien ministre

Né le 9 mars 1939 à Belfort, Jean-Pierre Chevènement est un homme politique français, ministre à quatre reprises dans les années 1980 et 1990. Il est actuellement sénateur du Territoire de Belfort.

Fils d’instituteurs, Jean-Pierre Chevènement grandit dans le Territoire de Belfort. Puis il étudie à Paris, à  l'Institut d'études politiques (1960) puis à l'ENA dans la même promotion que Lionel Jospin. A la sortie de prestigieuse école, en 1965, il devient attaché puis conseiller commercial au ministère de l'Économie et des Finances.

Dès 1964, il est membre de la SFIO. En 1971, il participe à la rénovation du parti, qui devient le PS, appuyant la démarche de François Mitterrand. Dans sa région natale, il est successivement élu à plusieurs postes : député du Territoire de Belfort en 1973 (réélu en 1978 et 1981), conseiller régional de Franche-Comté (1974-1988) et premier adjoint au maire de Belfort et président du conseil de district de l'agglomération belfortaine (1977-1983).

En 1979, Jean-Pierre Chevènement soutient François Mitterrand au congrès de Metz.  En 1981, il est nommé ministre de la Recherche et de la Technologie, mais démissionne 2 ans plus tard pour protester contre la « parenthèse libérale » et lance sa célèbre phrase : « Un ministre, ça ferme sa gueule ; si ça veut l'ouvrir, ça démissionne ».

De 1984 à 1986, il occupe toutefois le poste de ministre de l’Education, puis de 1988 à 1991, celui de la Défense, duquel il démissionne pour protester contre l'engagement de l'armée française dans la guerre en Irak.

En 1992, il milite contre la ratification du traité de Maastricht, et finit par quitter le PS en 1993 et transforme le Mouvement des Citoyens (fondé en 1992) en parti politique. Il retrouve toutefois un poste de ministre sous le gouvernement Jospin. De 1997 à 2000, il est ministre de l’Intérieur et participe à la régularisation de 80 000 sans-papiers sur 140 000 demandes.

En 1998, il est victime d’un grave accident d’anesthésie, et plongé dans le coma huit jours durant. Pendant quatre mois, il est éloigné de la vie politique.

En avril 2002, il est candidat à l’élection présidentielle mais ne recueille que 5,33 % des suffrages exprimés. Trois ans plus tard, il fait compagne pour le « non » à la ratification du traité constitutionnel européen. En 2007, il se présente brièvement à la présidentielle avant de se retirer et de soutenir Ségolène Royal. Le 5 novembre 2011, il annonce qu'il se présente à la présidentielle de 2012, avant de retirer sa candidature le 1er février 2012.

Archives

Horaires de diffusion

Chaque dimanche à :

TV5MONDE France-Belgique-Suisse

12h10 (heure de Paris), Avec rediffusion à 02h00, heure de Paris dans la nuit du dimanche  au lundi

TV5MONDE Europe

12h10(heure de Berlin), rediffusion le lundi à 05h00, heure de Berlin / 07h00, heure de Moscou.

TV5MONDE Afrique

En direct à 13h10’, heure de Paris (11h10, heure de Dakar).  Dans la nuit du lundi au mardi à 5h25’, heure de Paris (3h25’,   heure de Dakar)

TV5MONDE Orient

En direct à 12h10’, heure de Paris (13h10’, heure de  Beyrouth) 
Rediffusion dans la nuit du dimanche au lundi  à 02h30’, heure de   Paris (03h30’, heure de Beyrouth)

TV5MONDE Asie

14h00, heure de Paris (19h00, heure de Bangkok)  Plus rediffusion : 00h30’, heure de Paris, (05h30’, heure de   Bangkok).

TV5MONDE Etats-Unis

18h20’ heure de Paris (12h20’, heure de New York).

TV5MONDE Amérique latine

A 13h10’, heure de Paris (8h10’, heure de Buenos Aires)

TV5MONDE Pacifique

20h00, heure de Paris (03h00, heure de Tokyo) et rediffusion le lundi à 01h00, heure de Paris (08h00, heure de Tokyo)
Accueil / Programmes / Revoir nos émissions / Internationales / Jean-Pierre Chevènement
Imprimer
envoyer à un ami