/ / / Concours de slam
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Concours de slam

Concours de slam

Concours de slam avec Grand Corps Malade

Concours de slam avec Grand Corps Malade Vous avez été nombreux à nous envoyer vos textes et vos vidéos de slam pour notre grand concours. Retrouvez toutes les contributions sur ce site !

A l'occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie, TV5monde s'est associée au ministère de la Culture et de la Communication, et aux sites "le-slam.org" et "On Aime Les Mots" (WeLoveWords.com), pour lancer un grand concours de slam !

Vous deviez respecter une seule consigne : utiliser dans vos textes ou vidéos les 10 mots choisis par la Semaine de la Langue Française.
Les 10 mots : accueillant, agapes, avec, choeur, complice, cordée, fil, harmonieusement, main, réseauter.

Notre jury sélectionnera les deux gagnants de ce concours, qui seront annoncés par Grand Corps Malade lors de son chat vidéo sur www.tv5monde.com, le 14 mars à 20h ! Les lauréats gagnent également un album dédicacé par l'artiste.  

Un troisième gagnant sera également désigné par les internautes du site "On aime les mots" ("WeLoveWords.com) qui voteront parmi 10 textes ou vidéos participants. Ce gagnant sera annoncé avec les autres, par l'artiste lors de son chat le 14 mars à 20h.

Dix mots Cy...rano
01.03.2011

Francois
BELGIQUE

accueillant, agapes, avec, choeur, complice, cordée, fil, harmonieusement, main, réseauter. Dix mots, Cy…rano : Systématique : Accueillant ces agapes avec un chœur de rires complices, la cordée (qui tenait toujours le fil harmonieusement en main) cessa de réseauter. Distrait : Les complices profitèrent de ces agapes accueillantes pour réseauter en chœur, si peu harmonieusement que j’en perdis le fil. Aurais-je perdu la main ? Zut ! J’ai oublié de dire « cordée »… Ben voilà, c’est fait ! Bourgeoisement phonétique: je dois vous l’accorder, mon coeur, le temps file. Ce week-end à Gap est comme des yeux qu’on plisse : harmonieux… ze mens : fulgurant ! (oui, ze zozote de temps en temps). Regardez-moi ces fruits qu’Alexandra cueille en riant : maints abricots, maintes pêches. A moins que ça la vexe, puis-je de son panier une rouge fraise ôter ? Abdalmalique : La main sur le combiné, Juliette attend un coup d’fil Elle fixe la commode, où l’horloge marque dix heures pile Au mur, une photo d’elle en enfant de choeur, les cheveux harmonieusement attachés Dans son œil complice et accueillant, on lit la fierté d’avoir la peau halée Allez savoir pourquoi, en attendant l’appel de son Roméo blond Elle pense à Aimé Césaire, pense qu’il a eu raison Raison de réseauter pour que les filles de Fort-de-France puissent un jour être elles-mêmes à Villefranche Il n’y avait rien de subversif dans cette réflexion, non, pas d’idéologie anticolonialiste Elle se mariait le lendemain demain et après les agapes, c’est la biguine qu’elle danserait sur la piste Grandcorpsmaladique : Dans le hall de mon immeuble, ça réseaute, c’est vraiment trop fort On s’fait des agapes de mots, des cordées d’métaphores Haziz récite des trucs chelous, sans message ni fil conducteur Les potes le chambrent et disent « Haziz, dans la vie pourtant t’es chauffeur… » On rit en chœur, on s’marre, dans ma tribu on passe du bon temps Les keufs nous prennent la main dans l’sac, mais ça se passe harmonieusement On est complices mais pas coupables, nous on slame et c’est pas un crime Avec Haziz, Karim, Jamal, on est juste des dealers de rimes Authentique: Une centaine de regards complices, un chœur de poètes accueillants Pour toutes agapes, un verre offert, ce n’est pas grand-chose et pourtant Le slam est notre came, et au fil des scènes on essaime On réseaute sur Facebook, on fait marcher l’bouche à oreille Pour qu’on soit plus à partager, harmonieusement dès la prochaine fois Et franchement, quel que soit ton style, ce s’rait super que tu sois là Au slam y a pas qu’des rappeurs, ça il est temps que tu le comprennes Systématique, bourgeois, distrait, il te suffit d’être toi-même Chez nous pas de premier de cordée, on est tous égaux, tous complices Même le meilleur ne gagne jamais, ça pour moi c’est un vrai supplice ;-) Viens avec tes peurs, tes doutes, tes coups de gueule ou tes vannes, même si elles ne valent rien Ne crains rien car le slam, c’est juste tendre la main

Grand Corps Malade vous invite à participer au concours de slam !

Chargement du lecteur...

A gagner

Les deux meilleures contributions remportent le dernier album de Grand Corps Malade, "3ème temps", dédicacé par l'artiste !
/ / / Concours de slam
Imprimer cette page
Envoyer cette page