menu.title
TOUTES NOS RUBRIQUES
/ / / Changer de différence
Imprimer cette page
Envoyer cette page

Changer de différence

Littérature

Changer de différence

Catherine Malabou

C'est à partir de son expérience de femme philosophe que Catherine Malabou consacre son dernier ouvrage à la confrontation entre la queer theory (une critique des assignations identitaires normalisantes) et la déconstruction, pour « faire reconnaître un certain espace du féminin ». Déjà, en réinterprétant la différence comme altérité et hospitalité, Emmanuel Levinas avait ouvert la question, prolongée et radicalisée par Jacques Derrida à travers la dissémination. Or, chez l'un comme chez l'autre, la pensée de la différence sexuelle joue un rôle déterminant, rappelle Malabou. Parler du féminin en philosophe, c'est pour elle revisiter ontologie, biologie, genre et sexe. En quoi consiste au juste le féminin ? Comment défaire le lien entre le féminin, la femme, le sexe de la femme, et « voir dans le féminin un espace d'entre-genres, un espace d'étonnement et de surprise » ? Pour Catherine Malabou, être femme signifie encore « appartenir à une catégorie dominée sexuellement, symboliquement, socialement, économiquement, culturellement ». À ses yeux, « la déconstruction des identités sexuelles n'implique pas l'abandon de la lutte pour l'émancipation des femmes ». Si l'homme peut s'emporter partout avec lui, comme le dit Montaigne, la femme serait le corps qui porte la fondation secrète de tous les discours, figure privilégiée de l'écriture, fusion de l'impression et du support. Malabou analyse ainsi la plasticité du genre sexuel et la flexibilité du corps pour repenser aujourd'hui les rapports de la philosophie et de la science. Non pas isoler un continent « féminin », mais montrer que le lieu du sexe s'est déplacé. Dans la neurobiologie contemporaine, le cerveau devient le lieu des affects, des passions et des pulsions, délocalisant la sexualité du rôle central que Freud lui a conféré. « Si le sexe n'était pas plastique, conclut Malabou, il n'y aurait pas de genre. »

Aliocha Wald Lasowski

En partenariat avec

webTV

 
/ / / Changer de différence
Imprimer cette page
Envoyer cette page