26/01/1880 - 05/04/1964

Douglas MacArthur

  • Agrandire
  • Rétrecir

Ancien chef d’état-major de l’armée américaine, le général Douglas MacArthur est en 1941 conseiller militaire du président des Philippines et commandant en chef de toutes les forces armées sur l’île. Au lendemain de Pearl Harbor, l’attaque japonaise le contraint à replier ses forces au sud-ouest de Manille. Sur la presqu’île de Bataan et dans l’île de Corregidor, ses forces vont soutenir un siège de quatre mois ; mais après 77 jours seulement, le général MacArthur reçoit l’ordre de rallier l’Australie, pour y prendre le commandement de toutes les forces alliées du Pacifique sud. Ayant promis de revenir, MacArthur force le blocus japonais et parvient à Adelaïde au début de mars 1942. Le nouveau commandant en chef, refusant toute stratégie défensive, déclenche une contre-offensive en Nouvelle-Guinée dès la fin de 1943 ; ayant reconquis Buna, les îles de l’Amirauté et Hollandia, il organise une gigantesque opération de débarquement dans le golfe de Leyte en octobre 1944, puis prend pied sur l’île de Luçon et reconquiert Manille en février 1945. Le héros des Philippines est pressenti pour commander l’invasion terrestre du Japon, mais les bombardements d’Hiroshima et Nagazaki font annuler l’opération, et Douglas MacArthur reçoit la capitulation japonaise le 2 septembre 1945, à bord du cuirassé Missouri.

Une source Historia.

// Dossiers

LA FRANCE DE VICHY

L’état français s’organise désormais autour de la personnalité du maréchal, objet d’un véritable culte soutenu à grand renfort de propagande.

LES ARMES SECRETES DU JOUR J

Le débarquement en Normandie est un extraordinaire défi à la technologie.

LA SHOAH

95% des juifs, en premier lieu les mères et leurs enfants, les vieillards et les plus faibles sont tués à leur arrivée au camp.

// Événements

Bombardements sur l’Allemagne

C’est l’Allemagne qu’il faut abattre en premier. Pour Churchill comme pour Roosevelt : « Germany First », l’Allemagne d’abord.

Pologne : l’agression

Hitler décide de mettre fin à ce qu’il appelle la pire monstruosité du traité de Versailles : le couloir de Dantzig.

L’Allemagne sombre sous les bombes

A Dresde, les bombes au phosphore provoquent un « Typhon de feu » qui carbonise 40.000 personnes.