TV5MONDE - Informations | Toute l'actualité
28 : 40
Bissie et Eyenga sont siamoises. Depuis leur naissance en novembre 2018, les soeurs camerounaises vivent reliées par la base de leur thorax et le foie. Considérées comme maudites, elles sont rejetées par une partie de leur famille et les habitants de leur village. Elles trouvent refuge avec leur mère dans l'hôpital de Yaoundé. Impossible de les y opérer, faute de moyens. C'est en France qu'elles sont séparées le 13 novembre 2019, au cours d'une opération exceptionnelle de plus de 5 heures. De la France au Cameroun, nos journalistes ont remonté le fil de l'histoire de ces jumelles. 
  • Le dessin du
    Vendredi 17 janvier 2020

Les + partagés

  • Shared
  • Past:
  • 1 week

La galerie

Un blessé aux mains de policiers lors d'une manifestation à Hong Kong

- Blessé -

Un blessé aux mains de policiers lors d'une manifestation à Hong Kong

Un manifestant irakien à Najaf (Irak)

- Liberté -

Un manifestant irakien à Najaf (Irak)

Des migrants originaires du Honduras et du Guatemala pénètrent au Mexique

- Espoir -

Des migrants originaires du Honduras et du Guatemala pénètrent au Mexique

Des civils fuient les combats et bombardements dans la région d'Alep, dans le nord de la Syrie

- Fuite -

Des civils fuient les combats et bombardements dans la région d'Alep, dans le nord de la Syrie

La patrouille de voltigeurs de l'armée de l'Air des Emirats arabes unis se produit au Koweit

- Couleurs -

La patrouille de voltigeurs de l'armée de l'Air des Emirats arabes unis se produit au Koweit

Epreuve féminine de combiné nordique lors des Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse, à Premanon, dans le Jura

- Nordique -

Epreuve féminine de combiné nordique lors des Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse, à Premanon, dans le Jura

Coucher de soleil sur le détroit du Bosphore, à Istanbul

- Bosphore -

Coucher de soleil sur le détroit du Bosphore, à Istanbul

Une rue bloquée par les forces de l'ordre à Beyrouth, théâtre de manifestations anti-gouvernementales depuis plusieurs semaines

- Blocage -

Une rue bloquée par les forces de l'ordre à Beyrouth, théâtre de manifestations anti-gouvernementales depuis plusieurs semaines

Ferveur lors d'une prière dans la grotte de la nativité à Bethléem

- Ferveur -

Ferveur lors d'une prière dans la grotte de la nativité à Bethléem

Une drag queen à Londres lors d'un show de drag queen

- Drag queen -

Une drag queen à Londres lors d'un show de drag queen

 

Photo AP

Le procès tant attendu des quatre plus hauts responsables khmers rouges encore en vie, jugés notamment pour génocide, s'est ouvert le 27 juin 2011 à Phnom Penh devant le tribunal parrainé par l'ONU, plus de trente ans après les faits. L'idéologue du régime de Pol Pot ou "Frère Numéro Deux" Nuon Chea, le ministre des Affaires étrangères Ieng Sary, le président du "Kampuchea démocratique" Khieu Samphan et la ministre des Affaires sociales Ieng Thirith répondent de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide.
Les quatre accusés sont âgés de 79 à 85 ans, et étaient présents dans le box des accusés.

"C'est le procès le plus important que connaîtra jamais" le tribunal parrainé par l'ONU, juridiction hybride mise en place en 2006 après des années de tergiversations, avait-il ajouté.

Les observateurs et les quelque 4.000 parties civiles redoutent par dessus tout que certains des accusés ne vivent assez longtemps pour entendre le verdict, et que leur défense ne se concentre sur une stratégie d'obstruction.

Lors de son premier procès, le tribunal avait condamné en juillet 2010 à 30 ans de prison Kaing Guek Eav, alias "Douch", ancien chef de la prison de Tuol Sleng où 15.000 personnes ont été torturées avant d'être exécutées.
Douch, qui a fait des aveux complets et demandé pardon aux victimes, a finalement demandé son acquittement en appel, assurant ne pas avoir été un haut responsable du régime. Un jugement est attendu dans les prochaines semaines.


Le Cambodge, un pays souvent malmené et convoité


L'ouverture à Phnom Penh, le mardi 17 février 2009, du procès d'anciens tortionnaires du régime des Khmers rouges, rappelle l'une des périodes les plus noires de l'histoire tourmentée du Cambodge.
Traversé par le Mékong, ce très ancien royaume de l'Asie du Sud Est a toujours été l'objet de désirs plus ou moins lointains. Installé dès le premier siècle de notre ère, le peuple khmer y fonda une civilisation prospère et créatrice, laissant des édifices, comme les temples d'Angkor, considérés comme parmi les plus beaux au monde. Dès le XVème siècle, les Thaïs sont les premiers à envahir le pays. Les Français suivront au XIXème siècle, au prétexte de chasser les Thaïs, et le Cambodge deviendra colonie française en 1863.

En 1953, à la faveur de la guerre d'Indochine, le Cambodge proclame son indépendance et redevient une monarchie sous le règne de Norodom Sihanouk. Mais les Français partis, les Américains tentent d'intégrer le royaume dans leur sphère d'influence. Dans un discours resté très célèbre, lors d'un voyage à Phnom Penh en 1966, le Général De Gaulle lance une violente mise en garde à Washington.

En 1970, un coup d'Etat antimonarchique précipite le Cambodge dans une guerre civile très meurtrière (300 000 victimes), qui conduira à la prise du pouvoir par les Khmers rouges, menés par Pol Pot, en avril 1975. Ils transforment le pays, désormais Kampuchéa démocratique, en un gigantesque camp de travail forcé, et laisseront derrière eux près de deux millions de morts, en un autogénocide qui détruira 20% de la population.

En 1979, les Khmers rouges seront défaits par les voisins vietnamiens, venus envahir le pays au nom d'une ingérence humanitaire. Cette nouvelle République populaire du Kampuchea fera 150 000 morts et plus de 650 000 réfugiés.
Les troupes vietnamiennes se retirent en 1989, et en 1993 des élections législatives sont organisées. Elles ramènent la monarchie et le roi Norodom Sihanouk, pourtant lié au régime des khmers rouges.

En 2003, le gouvernement de Phnom Penh signe un accord avec les Nations Unies pour la mise en place du Tribunal destiné à poursuivre les Khmers rouges, dont le leader, Pol Pot, est mort en détention cinq ans plus tôt, dans des conditions mal éclaircies.
Aujourd'hui avec une économie essentiellement touristique et agricole, le Cambodge est à nouveau l'objet de toutes les concupiscences, en particulier de celle de la Chine, depuis qu'on a trouvé dans ses zones maritimes, du gaz et de pétrole…



Sylvie Braibant





Douch, l'un des principaux tortionnaires, condamné à 30 ans de prison

L'accusation réclame 40 ans de prison contre Douch

“Je voulais survivre pour pouvoir témoigner“

Entretien avec Maître Vergès défenseur de Khieu Samphan

Le crime contre l'humanité

Géofiche du Cambodge
Votre nom :
Votre pays :
Votre courriel
Votre commentaire

Votre nom :
Votre courriel :
Nom du destinataire :
Courriel du destinataire :
Votre message :
TV5MONDE - Informations | Toute l'actualité
28 : 40
Bissie et Eyenga sont siamoises. Depuis leur naissance en novembre 2018, les soeurs camerounaises vivent reliées par la base de leur thorax et le foie. Considérées comme maudites, elles sont rejetées par une partie de leur famille et les habitants de leur village. Elles trouvent refuge avec leur mère dans l'hôpital de Yaoundé. Impossible de les y opérer, faute de moyens. C'est en France qu'elles sont séparées le 13 novembre 2019, au cours d'une opération exceptionnelle de plus de 5 heures. De la France au Cameroun, nos journalistes ont remonté le fil de l'histoire de ces jumelles. 
  • Le dessin du
    Vendredi 17 janvier 2020

Les + partagés

  • Shared
  • Past:
  • 1 week

La galerie

Un blessé aux mains de policiers lors d'une manifestation à Hong Kong

- Blessé -

Un blessé aux mains de policiers lors d'une manifestation à Hong Kong

Un manifestant irakien à Najaf (Irak)

- Liberté -

Un manifestant irakien à Najaf (Irak)

Des migrants originaires du Honduras et du Guatemala pénètrent au Mexique

- Espoir -

Des migrants originaires du Honduras et du Guatemala pénètrent au Mexique

Des civils fuient les combats et bombardements dans la région d'Alep, dans le nord de la Syrie

- Fuite -

Des civils fuient les combats et bombardements dans la région d'Alep, dans le nord de la Syrie

La patrouille de voltigeurs de l'armée de l'Air des Emirats arabes unis se produit au Koweit

- Couleurs -

La patrouille de voltigeurs de l'armée de l'Air des Emirats arabes unis se produit au Koweit

Epreuve féminine de combiné nordique lors des Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse, à Premanon, dans le Jura

- Nordique -

Epreuve féminine de combiné nordique lors des Jeux olympiques d'hiver de la jeunesse, à Premanon, dans le Jura

Coucher de soleil sur le détroit du Bosphore, à Istanbul

- Bosphore -

Coucher de soleil sur le détroit du Bosphore, à Istanbul

Une rue bloquée par les forces de l'ordre à Beyrouth, théâtre de manifestations anti-gouvernementales depuis plusieurs semaines

- Blocage -

Une rue bloquée par les forces de l'ordre à Beyrouth, théâtre de manifestations anti-gouvernementales depuis plusieurs semaines

Ferveur lors d'une prière dans la grotte de la nativité à Bethléem

- Ferveur -

Ferveur lors d'une prière dans la grotte de la nativité à Bethléem

Une drag queen à Londres lors d'un show de drag queen

- Drag queen -

Une drag queen à Londres lors d'un show de drag queen