menu.title
Accueil / Information / Accueil
Imprimer cette page
Envoyer cette page
 

Manifestation en faveur d'Andry Rajoelina avant sa prise du pouvoir (photo l'Express de Madagascar)   

Le fait du prince

Alors qu'un fragile consensus avait été trouvé début octobre pour administrer le pays en une sorte d'union nationale, le président Andry Rajoelina l'a fait voler en éclats en faisant et défaisant successivement deux Premiers ministres. Dans un premier temps, le jeune ancien maire d'Antananarivo, devenu l'homme fort du pays à la faveur d'un coup de force, avait démis de ses fonctions de chef de gouvernement Eugène Mangazala, pourtant consensuel, avant de désigner Cécile Manorohanta, alors vice-Premier ministre, pour la démettre immédiatement et la remplacer par un militaire, le colonel Albert Camille Vital.

En attendant les prochains épisodes...

Retour en vidéo sur ces derniers soubresauts

Les principales mouvances politiques de Madagascar avaient trouvé un accord le mardi 6 octobre à Antananarivo sur les noms des dirigeants de la transition malgache à l'issue d'une réunion du groupe international de contact (GIC).

Selon cet accord de principe, l'actuel homme fort de la Grande Ile, Andry Rajoelina, devait continuer à assurer la présidence de la transition.

Eugène Mangalaza, de la mouvance de l'ex-président Didier Ratsiraka, devait prendre les fonctions de Premier ministre, levant ainsi le principal blocage à la mise en oeuvre des accords inter-malgaches signés à Maputo le 9 août sous la médiation de la communauté internationale.

Historien et universitaire à Toamasina (ex-Tamatave - côte est), M. Mangalaza était un partisan de longue date de l'ex-président Ratsiraka.

Retour sur les accords du 6 octobre avec  la correspondance pour TV5monde de Grégoire Pourtier le 7 octobre 2009



D'une conquête à l'autre 
 
par Pascal Priestley (mars 2009)


Le crépuscule de Marc Ravalomanana aura paradoxalement été aussi piteux que son ascension - pas si lointaine - fut riche d'espérance.

De décembre 2001 à juin 2002, Madagascar avait connu la plus longue grève générale insurrectionnelle de son histoire : plus de six mois, ponctuée des défilés quasi-quotidiens de centaines de milliers de Malgaches contre un pouvoir jugé corrompu et abusif.

L'adversaire de ce temps se nommait Didier Ratsiraka, l'un des plus anciens présidents du continent, contraint finalement de se retirer dans un exil silencieux du côté de Paris.

Dans le rôle du triomphateur, un homme neuf, riche et adulé de ses partisans revendiquant la victoire à l'élection présidentielle : Marc Ravalomanana.

Jamais un dirigeant malgache n'eut alors autant d'atouts entre les mains : la légitimité proclamée du suffrage universel, le soutien des Églises, la compréhension des bailleurs de fonds et, plus que tout cela, l'enthousiasme d'une population résolue à changer d'ère, à qui le vainqueur promettait la prospérité.

C'est peu dire que la suite n'en fut pas à la hauteur.

Un affairisme quasi-revendiqué où se sont vites mêlés intérêts de l'État et ceux d'un empire privé trop florissant, un autoritarisme virant à l'autocratisme. Une réélection (2007) douteuse - mais bénie par une « communauté internationale » peu regardante – masquant mal la désaffection de l'opinion.

Une dérive accentuée lors du second mandat : folie des grandeurs couronnée par l'achat d'un Boeing présidentiel de luxe pour survoler une île exsangue ("Air Force One Two"...), nationalisme bon marché dissimulant la braderie du pays – terres arables et sous-sols inclus - à des intérêts étrangers.
L'irruption, enfin, d'un jeune adversaire imprévu, neuf, riche et pressé en dépit des précautions prises pour rendre aphone l'opposition.

Trois mois suffisent pour la chute, cette fois sanglante, avec pour scène finale pathétique et devenue familière un président reclus derrière sa garde présidentielle dans le même palais  que son prédécesseur, négociant comme lui sa fuite et la sauvegarde de sa fortune.

Au-delà du théâtral bégaiement de l'histoire, pourtant, les deux épisodes diffèrent bien plus qu'il n'y parait.

Malgré ses succès populaires, la mobilisation en faveur d'Andry Rajoelina est demeurée sans commune mesure avec celle de 2002 – plus d'un million de manifestants certains jours pour Marc Ravalomanana.
Et si beaucoup en sont venus à rejeter ce dernier, la grande majorité des Malgaches a préféré suivre ces derniers mois de chez elle ce qu'elle a considéré comme une lutte de pouvoir personnelle les concernant peu.

A l'inverse de son adversaire vaincu, le nouveau président ne peut se prévaloir d'aucune autre élection que celle de la mairie de Tananarive. Au terme d'une loi qui semble, il est vrai, peu l'embarasser, son jeune âge  le rend théoriquement inéligible à cette fonction pendant encore six ans; lui-même ne prévoit pas de scrutin avant vingt-quatre mois.

Plus que des urnes ou même de la rue, Andry Rajoelina doit sa victoire d'aujourd'hui aux errements de son adversaire et à son discrédit, à sa propre habileté mais aussi et surtout en dernière analyse à l'arbitrage - sans doute un peu forcé - d'une armée peu désireuse de gouverner mais menée par un quarteron de colonels, le tout entériné par une Haute Cour Constitutionnelle particulièrement souple avec le droit.

C'est assez pour conquérir un soir le pouvoir d'un État vulnérable. Il lui faudra d'autres ressources pour gagner la confiance d'un pays épuisé et désabusé.


Pour la France, Ravalomanana préside

Géofiche du pays

Stop (RÉUNION (FR))

Ravalomanana battu? (MADAGASCAR)

(MADAGASCAR)

vive ANDRY RAJOELINA GLOIRE A DIEU (FRANCE)

VIVE MADAGASCAR ET LES PEUPLES MALGACHEPACIFIQUE ,GLOIRE ET LOUANGE AU DIEU TOUT PUISSANT.

Madagasacar , c'est pr les malgaches (MADAGASCAR)

TGV (Terreur Guerre et Violence) (MADAGASCAR)

LEO NY VAVANAREO GASY (MADAGASCAR)

Mikea sur tv5 (MADAGASCAR)

cool

Les Voies de Triomphe d'un peuple en Africain (CONGO, Rép. démocratique du)

VIVE LES Malagasy (MADAGASCAR)

La victoire de tgv c'est sscompletemet illegale quand meme,mauvaise exemple pour le monde entier,mais c'estetonnant que le FR2seulement qui estcontent d'annoncer cette enorme betise,la France qui a pousser le fou Andry TGVd'acheterr l'armmee Malagasy pour avoir trahir sonPatrie,heureusement que le 80%de MALAGASYils sont au courant ca,mais ils ne peuvent rien a fait parce qui'ils sont pauvre.Andry TGV=pRESIDENT DE 13 MAI
vive madagascar ,maitenant c'est pas plus le moment de connolisation.

(MADAGASCAR)

(MADAGASCAR)

le chaos (MADAGASCAR)

Pas de TGV!c'est un cochemar pour moi et ma famille!!!!! (MADAGASCAR)

QUAND LES MALGACHES VONT ETRE CONSCIENTS DE LEUR PROBLEMS? (MADAGASCAR)

Apres avoir lu toute votre Commentaire, je ne vois que de critique qui est le responsable de cette crise. Je suis malgache, pour moi, nous tous sont responsable. et c'est a nous de chercher des solutions a cette crise. Laisse moi Vous dire quelque choses les autres pays tentent de sortir de la crise financiere mais pour Madagascar face une crise politique meme scenario que le 2002. Pourquoi pas n'aide pas les pauvres paysans qui vivent dans la misere au lieu d' acheter une avion qui va ecraser demain. Je pense que si on utilise 60 Millions US $ dans le secteur agricole il y aura un grand changement. pourquoi pas de donner de nourriture pour les gens tous les jours au lieu de donner des frais pour assister un meeting au stade de Mahamasina. et Vous les opposants, pourquoi ne pensent pas au jeunes gens chommeurs qui veulent travailler. Ils sont comme vous soif de pouvoir mais pour eux des travail suffit pour nourir leur familles et pour sortir de cette pauvrete. Si vous avez resoudre ce probleme de chomage et attendre la prochain election Presidentielle je pense que cette crise avait du eviter. De plus, qu'est ce que vous mettre en place d'assurer que vous n'allez pas aussi remplir votre poche. Enfin, il est Temps que les malgaches doivent changer notre mentalite. Il n' y aura pas un malgache tres experimente a tous les niveau pour sortir les pays de cette crise. parceque si je vois les deux antagonistes, leur histoire se ressemble donc apres 5 ou 6 ans les malgaches vont etre encore faire la meme erreur troisieme fois. Il sera possible d'ameliorer la vie tous les malgaches au lieu de faire des debat politique inutile. Il ne sera possible de faire tous nos effort pour ameliorer notre economie au lieu de parler de race, question ethnique qui sont toujour stimules par de problem politique. J' INVITE TOUS LES MALGACHES DE FAIRE UNE REFLECTION PROFONDE POUR CONSTRUIRE UN NOUVEAU PAYS DEMOCRATIQUE EN VISANT D'AMELIORER LES BIENS DE CITOYEN MALGACHES AU LIEU DE LE DETRUIRE

TIMON (MADAGASCAR)

(COMORES)

Pourk la Fce protege Andry TGV? (MADAGASCAR)

Et l'histoire recommence (ÉTATS-UNIS)

TV5 = desinformation (FRANCE)

TV5 dit que la fusillade a fait une quarantainer de morts c'est faux ! Elle afait 28 morts , TV5 devrait bien verifeir ses sources! Pourquoi dire qu'elle a fait une quarantaine de morts??!!

TV qu'a Madagascar c'est le systeme du parti unique qui domine c'est faux!! Il y a environ une quarantaine de partis politiques a Madagascar!!! Ces partis ont perdu les elections legislatives du fait de leur divisions interne!

TVM (MADAGASCAR)

(MADAGASCAR)

crise a madagascar (CÔTE D'IVOIRE)

Mensonges (FRANCE)

la crise de pouvoir (GUINÉE)

(FRANCE)

(FRANCE)

QU'EST CE QUE VOUS EN SAVEZ DE TOUS CETTE HISTOIRE (MADAGASCAR)

QU4EST QUE LES PETITS MALGACHES DE FRANCE EN SAVENT DE CE QUE NOUS VIVONS ICI ? MEME SI CE PETIT ANDRY RAJOELINA QUOI QU'IL SOIT VEUT SAUVER MON PAYS ET IL EST DIGNE DE LE FAIRE,NE PARLE PAS SANS VOIR, LAISSE LA FRANCE EN DEHORS DE TOUS VOS INSUGNIATIONS,MADAGASCAR N'A PLUS BESOIN DE CE RAVALOMANANA QUI EST ENTRAIN DE MANIPULER LES MALGACHES A SA GUISE, QU'IL PREND LES DEVANT ET BASTA,AU FAIT ON SAIT QUE LES MILLIARDS POUR LES JOURNEES DE L'UNION AFRICAIN SONT DEJA DANS SA POCHE,QU4IL PART AVEC SON TIKOLAND,PERSONNE NE SE PLAINT.

ANDRY RAJOELINA EST LE RESPONSABLE DE LA CRISE A MADAGASCAR (ITALIE)

(MADAGASCAR)

(MADAGASCAR)

moi je sais, je suis malgache (MADAGASCAR)

ANDRY RAJOELINA EST LE SEUL FAUTIF (MADAGASCAR)

Andry Rajoelina l'ex Maire d'Antananarivo est le seul fautif et le seul coupable de la situation actuelle de Madagascar. Je prie pourque justice soit faite et condamne ce malfaiteur d'Andry Rajoelina.

gourou (MADAGASCAR)

Les Malgaches en ont marre de la France (MADAGASCAR)

(BELGIQUE)

(FRANCE)

Sondage biaise (FRANCE)

Pantin (MADAGASCAR)

(SUISSE)

(SUISSE)

Dites nous la verite (MADAGASCAR)

Montrez nous que les plupart des Malagasy ils veulent que notre President il resteras encore dans sa place ,votre infos sont trop pour les opposition pourqoui?nous savions que TGV=RFItous les Malagasy sont au courants ca.ils ne sont plus nul! bye une fidele telespectateur.

(LUXEMBOURG)

Votre nom :
Votre pays :
Votre courriel
Votre commentaire

Votre nom :
Votre courriel :
Nom du destinataire :
Courriel du destinataire :
Votre message :
Accueil / Information / Accueil
Imprimer cette page
Envoyer cette page